Epica: Design Your Universe

Il y a peu – genre hier – je vous causais d’Amberian Dawn, groupe de métal à chanteuse sympathique, mais pas forcément très inspiré. En même temps que cet album, j’avais également acheté Design Your Universe, dernier opus en date d’Epica, groupe hollandais qui donne également dans ce style. Disons que ce n’est juste pas le même calibre.

D’Epica, je ne connaissais que le double live The Classical Conspiracy, chroniqué ici même il y a moins de six mois. Force est de constater que, dans le genre métal symphonique, c’est un groupe qui en connaît un peu plus qu’un rayon. Design Your Universe ne fait pas vraiment dans la demi-mesure: ton grandiloquent, chœurs gothiques en pagaille, suffisamment d’emphase pour étouffer un auteur romantique, orchestration classique; carton plein au goth-bingo!

Le fait est que depuis que Nightwish et Therion ont déblayé le chemin du métal symphonique à grand spectacle qui se la pète façon Hans Zimmer, c’est devenu une véritable autoroute. Sans révolutionner le genre, Epica sait jouer sur ses forces, notamment sa chanteuse Simone Simons, ainsi que des musiciens plutôt doués. Les compositions sont solides et complexes juste ce qu’il faut, avec une mention spéciale pour le monumental “Kingdom of Heaven”.

Pour être très honnête, ce genre d’exercice d’opéra-métal est assez grand-guignolesque et a la substance d’un blockbuster hollywoodien d’été. Pour être encore plus honnête, je m’en fous: ça marche et j’en redemande! Même les growls en contrepoint ne me dérangent pas, c’est dire.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Fulgan dit :

    Gros succès au Fitness: j’en avais mare de la musique alors j’ai “détourné” le sono: et ben c’est parfait pour l’entrainement 🙂

  2. Bon, j’ai un gros problème avec Epica, c’est la voix du chanteur. C’est comme Hollenthon, je supporte pas rien qu’à cause de ça.
    Krysztof von Murphy Articles récents…“The Data Warehouse Lifecycle Toolkit” (Second Edition) de Ralph Kimball & coMy Profile

    • Alias dit :

      C’est marrant, mais c’est un problème que j’ai eu longtemps avec le growl. À la longue, il semble qu’on s’y fasse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :