Epica: The Holographic Principle

Epica: The Holographic Principle

Epica revient avec The Holographic Principle et une question qui peut se résumer par “sera-t-il meilleur que le précédent?” Il faut dire que The Quantum Enigma avait placé la barre très très haut dans le style metal symphonique à grand spectacle.

Spoiler: la réponse est non.

Septième album du groupe hollandais, il propose un mélange très classique de power-metal et de compositions symphoniques, avec une voix féminine claire (Simone Simons) et une voix masculine growl (Mark Jansen), plus un bataillon de chœurs.

The Holographic Principle est un concept-album autour de l’idée que l’univers ne serait qu’une simulation numérique. Il compte douze pistes et presque une heure et quart de musique, avec plusieurs morceaux de plus de six minutes et un epic final de onze minutes et demie.

Quand je dis “très classique”, j’entends par là que The Holographic Principle reprend un peu tous les principes du précédent album, sans en renouveler une virgule. Epica connaît le métier et nous régale avec des morceaux d’anthologie comme “Eidola”, Edge of the Blade”, “Divide and Conquer”, “Beyond the Matrix” et autres “Dancing in a Hurricane”. L’epic “A Profound Understanding of Reality” est pas mal non plus, d’ailleurs.

Il y a peu de morceaux vraiment faibles dans cet album, juste une impression persistante de déjà-entendu. C’est un peu “Metal Symphonique 101”, une série de recettes appliquées certes avec brio, mais sans le grain de folie qui aurait pu le séparer de la masse. Personnellement, j’ai du mal à être autant enthousiasmé par cet album que par son prédécesseur.

Je le dis souvent, mais je le répète ici: “moins bon” ne veut pas dire “mauvais” et si The Holographic Principle n’arrive ni à se hisser au niveau de The Quantum Enigma, ni à renouveler un genre qui commence à être méchamment sclérosé, il n’en reste pas moins que c’est globalement un bon album avec de très bons passages.

On peut cependant faire l’impasse sur le digipack, dont le CD-bonus acoustique est très court (vingt minutes) et pas très intéressant.

Bonus: la vidéo de “Edge of the Blade”

https://www.youtube.com/watch?v=D_QLQHkj1XU

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Epica: The Holographic Principle”

%d blogueurs aiment cette page :