Escapade au château de Chillon

Je dois vous faire un aveu: je n’avais jamais mis les pieds au château de Chillon jusqu’à aujourd’hui. Enfin, hier, au moment où je publierai ce message. Oui, ça a l’air très con, dit comme ça: j’habite à moins de cent bornes de ce qui est un des principaux monuments de Suisse romande et je ne l’avais jamais visité. Je blâme mes maîtresses d’école primaire.

C’est dommage, parce que c’est du beau château, ça madame! Construit autour du Xe siècle – fin XIIIe pour sa forme actuelle – sur une île au bord du lac, c’est un élément incontournable du paysage de la Riviera lémanique depuis plus d’un siècle et, via le mythe de Bonivard, chroniqueur genevois emprisonné en ces murs pendant six ans, depuis plus longtemps encore.

L’endroit a été remarquablement restauré depuis un siècle et la visite vaut vraiment le détour. On se rend compte que, loin d’être une petite forteresse de province, l’endroit a été une place forte stratégique dans le contrôle des routes commerciales du nord du Léman. Cela permet aussi de se rendre compte de la puissance de la Savoie avant 1536.

Pour ne rien faire comme tout le monde, Madame et moi avions décidé d’y aller par bateau (elle avait déjà visité le château, mais jamais pris de bateau de la CGN). Bon, pas tout le trajet, parce que depuis Genève, ça fait juste quatre heures; on l’a pris depuis Vevey, ce qui fait quand même 45 minutes. Mais le débarcadère est juste à côté du château, donc ça fait une très jolie balade sur le lac.

Le retour a été plus compliqué, mais c’est en grande partie de ma faute: j’aurais dû vérifier les horaires de train depuis Villeneuve et ne pas partir du principe qu’il y a, de là, des trains pour Saint-Maurice. Pas que ce ne soit pas les cas, mais ils ne circulent pas le week-end. Donc, retour à Montreux (en plein Jazz Festival, brillant!), puis re-train.

Au passage, j’ai appris au château de Chillon que Villeneuve s’appelait auparavant “Ville neuve de Chillon”; la fin de l’appellation s’est perdue dans les brumes de l’Histoire.

Du coup, à l’heure où j’écris ces lignes, je suis dans un hôtel de Saint-Maurice, qui a le désavantage d’être plutôt cher, l’avantage d’avoir plein de bières très sympas et le re-désavantage de diffuser Option Musique, qui est l’équivalent suisse de Radio Nostalgie, mais sans la pub – et donc très douloureux à mes oreilles. C’est pour cela que Dieu (ou Steve Jobs; c’est pareil) a inventé l’iPod.

Addendum: aujourd’hui (dimanche), on voulait aller au parc Labyrinthe Aventure (d’où Saint-Maurice), mais la météo a conspiré. Donc, retour maison. Pour ceux que ça intéresse, ma galerie d’image est sur Flickr.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Escapade au château de Chillon”

%d blogueurs aiment cette page :