Eureka: Shackleton’s Voyage

Tiens, c’est rigolo: j’ai récupéré ce Shackleton’s Voyage du groupe allemand Eureka il y a près d’un mois et j’ai totalement oublié de le glisser dans une playlist, ce qui fait que j’ai également oublié de l’écouter jusqu’à ce jour. Rigolo et pas très malin, mais passons.

C’est surtout un peu dommage, parce que je ne découvre que maintenant cet excellent concept-album de rock progressif, dans la plus pure tradition des multiples projets ou supergroupes (The Leonardo Project me vient à l’esprit, mais ce n’est pas le seul). Une musique énergique, servie par des musiciens de talents (du genre à avoir fait leurs armes avec Yes ou Nightwish), au service d’une histoire d’exploration et d’héroïsme: l’expédition Endurance menée par Sir Ernest Shackleton dans l’Antarctique.

L’album est très semblable aux excellents Dust and Dreams ou Harbour of Tears de Camel, tant au niveau du style – en grande partie instrumental avec quelques rares parties chantées et de brefs narratifs – que du niveau. On trouve également des inspirations oldfieldiennes et une touche de Tangerine Dream, ce qui n’est pas fait pour me déplaire. Je me répète donc, mais j’aime beaucoup cet album et je ne peux que le conseiller aux amateurs de rock progressif.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :