Evergrey: Hymns for the Broken

Les Suédois d’Evergrey et leur métal progressif énervé ont toujours une place spéciale, sinon dans mon cœur, du moins dans mes tympans. C’est pourquoi la sortie de leur nouvel album, Hymns for the Broken est pour moi un petit événement, même (ou surtout) si leur précédent album Glorious Collision avait laissé un goût un peu d’inachevé.

Disons-le franchement: même si plus de trois ans se sont écoulés entre les deux albums, Evergrey n’a pas franchement évolué et nage toujours dans des eaux entre power-métal rageux et métal progressif. Peut-être y trouvera-t-on un peu plus de claviers qu’à l’habitude, mais c’est difficile à dire avec assurance.

Hymns for the Broken ne compte pas moins de douze pistes, certaines dépassant les six minutes, pour un total d’une heure. Ça reste dans les standards du groupe, qui ne s’est jamais trop aventuré dans les grands epics kilométriques. Ce n’est pas forcément un mal: la musique d’Evergrey s’accommode plutôt bien d’un format raisonnablement court et percutant.

Si ce n’est pas l’album qui va révolutionner le genre, ni même le groupe, Hymns for the Broken apporte tout de même la démonstration du savoir-faire du groupe. L’album apporte son lot de titres qui tuent, avec notamment “King of Errors”, “Barricades”, “Black Undertow”. La recette est connue, mais les ingrédients sont de qualité et le coup de main indéniable.

Hymns for the Broken ne sera sans doute pas le point d’orgue de la carrière d’Evergrey, mais ça reste un très bon album, dont le métal allie avec justesse puissance et subtilité. Les puristes regretteront encore et toujours The Inner Circle ou Recreation Day, mais on ne reviendra pas dix ans en arrière, alors autant prendre ce que l’on a, surtout si ce que l’on a est quand même très bien.

Bonus: la vidéo de “King of Errors”:

https://www.youtube.com/watch?v=Pmmh69G-pt0

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :