Fairyland: Score to a New Beginning

Plus que jamais, il faut se méfier des idées reçues, surtout en ce qui concerne la scène métal: alors que le power-métal mélodique semblait être l’apanage des scandinaves et des germaniques, voilà-t-y pas qu’en terre de France, un candidat sérieux du nom de Fairyland arrive avec Score for a New Beginning.

Fairyland, c’est surtout Philippe Giordana: artiste et compositeur, c’est le principal artisan du groupe. Le bougre sait néanmoins s’entourer et on retrouve, notamment, des gens de Pathosray (surprise!) et de Serenity. L’Europe du power-métal symphonique est en marche!

Musicalement, Score for a New Beginning m’a immédiatement fait penser à Symphony X pour les grandes envolées épiques, ainsi que le très regretté Shadow Gallery et ses harmonies vocales. Il y a là énormément d’énergie, beaucoup de virtuosité et un talent certain pour les mélodies à grande vitesse. À ce stade, c’est du grand art.

C’est un peu dommage qu’on ne puisse en dire autant de la production, passablement brouillonne, qui noie une bonne partie des excellentes intentions de l’album dans un mixage approximatif. C’est assez agaçant, d’autant plus que c’est typiquement le genre de musique qui demande une production de haut niveau pour briller.

Malgré cela, Score for a New Beginning est un album enthousiasmant. Vous pouvez retrouver quelques morceaux sur le site du groupe.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. metllvr dit :

    J’ai acquis ce CD récemment et je pense qu’il soit très bon. Ma chanson préférée est Master of the Waves. Il a une mélodie mémorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :