First Squad

Dans First Squad, nous suivons un groupe d’adolescents qui combattent des créatures surnaturelles et ceux qui les conjurent. On pourrait croire qu’il s’agit donc d’un animé standard. Sauf que le titre original est Perviy otryad et que si l’animation est japonaise, ce petit film d’une heure est définitivement russe. Ce n’est pas la moindre des surprises.

Il y a aussi le fait que l’action se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale et, plus précisément, l’invasion de l’Union soviétique. La jeune Nadia et ses camarades font partie d’une section spéciale des services de renseignements soviétiques active sur le front du paranormal, luttant contre l’Ahnenerbe qui cherche à ressusciter un chevalier sanguinaire. Ah, et les camarades de Nadia sont tous morts.

Dit comme ça, ça fait envie: un contexte pulp-horrifique à souhait sur fond de guerre mondiale et d’imagerie soviétique. Et c’est vrai que, pour ce qui est du fond, y’a de quoi faire. Le problème, ce n’est pas tant la forme – l’animation est de bonne qualité – que le style: ça manque de rythme à un point qui frise le pathétique. Le film part sur une série de flashbacks qui pourraient être intéressants s’ils étaient mieux filmés et même les scènes d’action tombent à plat.

En fait, il faudrait que quelqu’un d’un peu plus doué en réalisation reprenne les cinquante-sept minutes de First Squad et en fasse un épisode-pilote pour une série d’OAV d’une demi-heure, en rajoutant une vrai grosse musique qui claque et un générique de début qui ait un peu de bouche.

Bref, je suis grosse déception. J’avais First Squad dans mon collimateur depuis un bon moment et au final, je découvre certes une palanquée de bonnes idées (le concept du “moment de vérité” est assez brillant) et une vision originale par rapport aux animés lambda, mais desservies par un traitement paresseux. Je n’ai rien contre le contemplatif, mais pas dans les films d’action (ou alors à très petite dose).

Cela dit, le film est loin d’être inintéressant et, passée une furieuse envie d’aller tabasser le réalisateur par pure frustration, il y a du matériel à récupérer.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “First Squad”

%d blogueurs aiment cette page :