Flaming Row: Mirage – A Portrayal of Figures

Bon, qui parmi vous n’a pas deviné que Mirage – A Portrayal of Figures, kilométrique (mais néanmoins excellent) album du groupe allemand Flaming Row, est du rock progressif? Allez hop: au coin, ça vous apprendra!

Flaming Row est donc un projet à invités multiples (avec des noms comme Ted Leonard, Arjen Anthony Lucassen ou Kristoffer Gildenlöw), un peu comme Ayreon, mais plus centré sur un rock progressif classique, à mi-chemin entre le néo-prog et des groupes plus récents: inspirations Haken et Marillion, entre autres – beaucoup d’autres. Le tout est au service d’un concept de SF que le site Neoprog, à qui je dois cette découverte, vous expliquera mieux que moi.

Quand je dis “kilométrique”, j’exagère à peine: en plus de son titre, que je vais abréger en Mirage, l’album ne compte que huit pistes, mais se développe sur huitante minutes. Rien que. Avec trois pistes qui dépassent les dix minutes et une quatrième qui les frôle.

Si le style général est résolument prog moderne, l’album a aussi tendance à faire feu de tous bois et d’aller piocher dans le folk, le métal, voire le jazz, quand les circonstances l’exigent. Et, il faut dire ce qui est, le groupe apparaît comme bien à l’aise dans ces différents styles et, loin d’être indigeste, l’ensemble de l’album est remarquablement homogène.

C’est ainsi qu’on a des morceaux assez baroques, comme “Aim L45” (en vidéo ci-dessous) ou le funky “Journey to the Afterlife”, comme des pièces plus classiques – voire classic rock, dans le cas de “Burning Sky”. Cela dit, je trouve que c’est dans les morceaux longs – les deux parties de “A Portayal of Figures” qui ouvrent et concluent l’album, ainsi que dans “Pictures” – que le groupe brille réellement.

Je suis globalement moins enthousiaste que mon confrère en chroniques, car il y a quand même des bouts de ce Mirage qui me conviennent moyennement, mais je le rejoins quand même pour dire que, dans le genre, c’est quand même un excellent album, qui démontre un degré de maîtrise plutôt bluffant.

Bonus: comme promis, la vidéo-studio de “Aim L45”:

https://www.youtube.com/watch?v=4ke_PaLiXaY

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :