Flattr: bilan pour février 2013

Décidément, j’aime bien comment cette année 2013 commence: après les quelques neuf euros reçus via Flattr le mois passé, février m’en aura rapporté presque quinze: €14.59, très exactement, par rapport aux €5 que je redistribue. Il va d’ailleurs falloir que je révise mes dons mensuels, vu que l’augmentation des sommes reçues semble être une tendance forte.

Dans le détail, c’est surtout mon article Je suis homophobe (mais je me soigne), un des plus lus du mois (270 vues uniques, selon Google), qui a généré le plus gros des revenus du mois: quatre clics et €5.96. Je pense que c’est un record. Le deuxième article, L’industrie qui cache la forêt créatrice est plus loin derrière, avec un seul clic et €2.

Le bilan Flattr pour janvier récolte deux clics et €1.56 et, curieusement, un article plutôt ancien, Tous les créateurs devraient utiliser Flattr, me rapporte €1.40 en deux clics. Suivent, avec un clic et €0.73 chacun (ce qui me laisse penser que les trois clics viennent du même), les chroniques de The Ghost Brigades et The Last Colony, de John Scalzi, ainsi que celle de Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski.

Autre chronique littéraire, celle de Cleer, de L.L. Kloetzer, me rapporte un clic à €0.40, tandis qu’un autre article des archives, COBRA vs PayPal, gagne €0.43, aussi avec un clic. Enfin, le blog en lui-même ne rafle pas moins de quatre clics et €2.29.

Pour ce qui est de mes dons, j’ai quelque peu fait le tri dans mes abonnements, qui représentent dix clics sur vingt. On y compte les blogs Du bruit derrière le paravent, Helvète Underground, Lectures LibresQuenouille et Thias の blog; le site Reflets et les outils AdBlock pour Chrome, AdBlock pour Safari et pour le plug-in Flattr pour WordPress.

J’ai également cliqué sur trois autres sites, dont certains sont d’anciens abonnements: le Tumblr de Vincent Favreau Flattr: A Little Catalog, le blog Fred H. de Tchernopuss et Diasp.org, le pod Disapora que je fréquente toujours.

Parmi les articles individuels que j’ai flattré ce mois-ci, le sieur Ploum n’en a “que” deux: Où flattrer après le spectacle? (en grande partie parce qu’il me cite; on est vain ou on ne l’est pas) et Le problème avec l’argent, qui parle de la place de l’argent dans notre modèle de civilisation (qui n’est pas exactement une civilisation modèle).

Mes choix de dons font d’ailleurs la part belle aux (h)ac(k)tivistes, puisque j’ai également flattré Reflets, ce vilain petit canard, un article de la Quadrature du Net sur les récentes magouilles de la Commission européenne, ACTA, CETA, TAFTA : De Gucht tente-t-il encore une fois d’imposer une répression anti-démocratique ?, ainsi que IIPA, The Return, où notre Tengu national narre les derniers fantasmes des anti-pirates américains vis-à-vis de la Suisse.

Enfin, un petit clic sur un (trop rare) billet de Sebsauvage, qui dans T’es trop jeune! râle sur les idées préconçues et plaide pour l’anonymat des commentaires, ainsi qu’un pour Greg Pogorzelski, qui signe un billet très intéressant sur Les cheat codes du MJ: annoncer les conséquences.

Un petit commentaire, pour conclure: je soupçonne qu’une partie non négligeable du nouvel afflux de dons que j’ai reçu vient du fait que pas mal de personnes qui suivent ce blog ont fini par rejoindre Flattr. Je soupçonne aussi que cet afflux est en partie dû à mes efforts d’évangélisation (ou de moubourrage, c’est selon) en faveur de Flattr.

Si j’étais cynique (ou très objectif), je dirais que, de ce point de vue, Flattr est un système pyramidal, en ce que plus il y a de personnes dans votre entourage qui l’utilise, plus vous avez de chance de récupérer des sous. C’est pas faux, mais il y a une différence: en théorie, toute personne qui produit du contenu de qualité a une chance de recevoir des dons, qu’elle soit une des premières à avoir rejoint Flattr ou qu’elle l’ait fait très récemment.

C’est pourquoi, au risque de me répéter, Flattr, c’est bon: mangez-en. Il y a peu de chance que cela nous permette un jour d’arriver à des niveaux de dons qui nous permettent d’en vivre, mais c’est toujours à mon avis un excellent moyen de remercier les auteurs que l’on aime lire pour qu’eux-mêmes, en retour, puissent donner à ceux qui les inspire.

Si, dans la bagarre, on peut également en recevoir quelques miettes, c’est plutôt tant mieux, non?

Naviguer dans cette série

Flattr: bilan pour janvier 2013Flattr: bilan pour mars 2013

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 commentaires sur “Flattr: bilan pour février 2013”

%d blogueurs aiment cette page :