Glass Hammer: Culture of Ascent

Que je vous explique: vous allez voir pas mal de ces mini-critiques, parce qu’à Paris, j’ai profité du séjour pour sérieusement piller le rayon prog du magasin qui sonne comme un croisement entre Gibet et Bébert.

Parmi les bidules que j’ai ramené, le dernier album de Glass Hammer, “Culture of Ascent”. À la première écoute, ça sonne pas mal comme du Yes; renseignement pris, c’est du Yes: une reprise de “South Side of the Sky”, avec en plus Jon Anderson qui y fait des vocalises. Visiblement, depuis que Yes a pris sa retraite, il y a un certain nombre de groupe qui ont décidé de se battre pour la place.

Le reste de l’album est à l’avenant: du prog symphonique “à l’ancienne”, une dose de Yes, une dose de Kansas, mais avec un son moderne. Pas de quoi flageller un félin (ce qui est plutôt une bonne chose, vu que j’aime bien les chats et pas ce genre de jouets), mais pour un bon investissement pour les pseudo-nostalgiques dans mon genre.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :