Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002

Goblin War Machine

En fait, la xénophobie, ça peut être rigolo. Témoin le petit jeu en Flash Goblin War Machine. Bien sûr, de même qu’on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde, il y a l’art et la manière; Big Block Games a choisi le thème de l’humour décalé pour ce side-scroller où vous contrôlez une improbable machine de guerre gobelin partie écraser les villages humains en ricanant.

Au fur et à mesure que les massacres s’empilent, on peut améliorer sa machine de guerre: plus gros châssis, plus gros canon, meilleurs amortisseurs et plus grosses roues. Certaines manœuvres spéciales permettent de faire monter un multiplicateur du score, le but étant évidemment d’obtenir, en plus des crânes nécessaires à l’amélioration de la machine, un gros score. Évidemment, en face, l’opposition est de plus en plus organisée et retorse, opposant à votre machine de guerre des armes secrètes toujours plus dangereuses.

Déjà, en soi, ce petit mélange et beat’em-all et de Car Wars a un côté hautement distrayant, mais le petit plus, c’est l’humour des textes (en anglais): ne manquez surtout pas, à la fin de chaque tableau, la biographie des monarques absurdes que vous avez écrasés et, surtout, ce qui est arrivé aux survivants (ou absence d’iceux). Mention spéciale aux historiens qui, à la suite de la tragédie, vont enquêter sur les anachronismes ambiants et finiront par faire s’effondrer la réalité, la remplaçant par la version ennuyeuse du Moyen-Âge que l’on connait aujourd’hui.

Le jeu est parfaitement jouable, mais il est encore en développement; ça se sent au fait que certaines possibilités (comme celle de continuer là où on est mort contre une pénalité au multiplicateur de score) sont apparues au fur et à mesure de mes parties. Autre avantage: il peut se finir assez rapidement: ce n’est pas le jeu qui va vous bouffer le week-end, tout au plus deux ou trois bonnes heures (à éviter quand même au bureau, suivant le sens de l’humour des ressources humaines).

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Goblin War Machine”

%d blogueurs aiment cette page :