Google Reader

Plus addictif que Facebook, ma came Internet ces temps, ce sont les flux RSS. Le gars qui a inventé cette technologie devrait recevoir le Prix Nobel de la Paix pour sa contribution à l’avancement de l’humanité vers la voie du bonheur qui, comme chacun le sait, passe par l’économie du potentiel énergétique.

Je m’explique: avant, j’étais moche. Maintenant aussi, mais ce n’est pas la question. Non, ce que je voulais dire, c’est qu’avant, je devais écumer mes sites préférés à la main pour y dénicher les nouvelles neuves toutes fraîches. Grâce aux RSS, je les reçois directos et c’est chouette, la vie!

Jusqu’à récemment, j’utilisais surtout le logiciel Mac NetNewsWire, dans sa version “lite” gratos parce que je suis aussi un peu radin. J’ai découvert un peu par la bande Google Reader, qui est l’équivalent en ligne (via un navigateur, au lieu d’utiliser une application dédiée) que j’utilisais mollement au bureau. Depuis, la nouvelle version (3.2) de NNW propose la synchro avec Google Reader et, du coup, j’avais l’exacte réplique de mes flux RSS domestiques sur mon Firefox professionnel.

Déjà, ça, c’était cool, mais depuis, Google Reader a ajouté un petit gadget qui a révolutionné ma vie: le partage de flux, d’articles et, surtout, la possibilité de commenter. Et là, du coup, c’est la folie! Alors certes, c’est déjà possible avec Facebook, mais le rapport signal/bruit est juste insupportable. Le pire, c’est que si je préfère l’incomparable confort de l’interface utilisateur de NetNewsWire, je regrette l’absence de cette composante sociale. Ne pas pouvoir échanger des sarcasmes sociopolitiques avec l’ami Loris, pour citer un exemple au hasard, ça me manque.

Parfois, la vie de geek, c’est une histoire de choix cornéliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires sur “Google Reader”

%d blogueurs aiment cette page :