“Halting State”, de Charles Stross

Si je vous dis que Halting State, roman de Charles Stross, parle d’une équipe d’audit envoyée pour enquêter sur un braquage de banque, vous devriez vous demander ce qui justifie ce billet.

Il faudrait peut-être que je précise que le braquage a été réalisé par une bande d’Orques et un Dragon dans la banque d’un jeu vidéo en ligne, gérée par une compagnie de gestion de biens virtuels qui vient juste de lancer son introduction en bourse, le tout se passant dans une Écosse indépendante en 2017.

Dans le genre plutôt encombré du thriller technologique post-cyberpunk, Halting State a plus d’un atout: d’une part, il est écrit par quelqu’un qui a été informaticien à l’époque des premières dot-coms et qui sait de quoi il parle.

Un peu trop, peut-être: le texte est truffé de jargon geeko-informatique; j’en ai compris une bonne partie, mais ce n’est pas forcément un style des plus accessible, surtout si on y ajoute la retranscription d’un accent écossais qui ne doit pas être des plus évidents à saisir, même pour des anglophones.

Néanmoins, j’ai trouvé la lecture plaisante – bien plus qu’Accelerando, du même auteur. Le fait que l’auteur joue beaucoup sur la familiarité, en situant son récit dix ans dans le futur, aide beaucoup.

L’intrigue est bien conduite, avec quelques rebondissements là où il faut et deux ou trois surprises originales. J’ai aussi beaucoup aimé le style d’écriture typiquement geek, avec ses hyperboles à grand spectacle et ses métaphores très imagées.

Je vous recommande particulièrement l’édition de poche chez Orbit Books, qui contient une interview de l’auteur qui met en lumière certains des thèmes de son roman. Si vous voulez avoir une mise en bouche, allez sur le blog de l’auteur: il y a mis en ligne les quatre premiers chapitres.

Merci à Roboduck pour en avoir parlé sur son blog (protégé par mot de passe).

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires sur ““Halting State”, de Charles Stross”

%d blogueurs aiment cette page :