Harvest: Northern Wind

Dans la galaxie des groupes de rock progressif que j’écoute, Harvest – qui vient de sortir un nouvel album, Northern Wind – est une anomalie: un groupe à voix féminine que j’aime bien. Car oui, curieusement, autant j’aime bien les chanteuses dans le métal, autant en prog, ça coince. J’en blâme mon éducation de post-soixante-huitard. Bref.

Harvest est un groupe hispano-batave dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler pour ses précédents albums, Underground Community et Chasing Time, en termes globalement positifs. Northern Wind poursuit dans cette lignée.

Musicalement, c’est du néo-prog raisonnablement classique, avec une influence Marillion assez marquée dans les mélodies, une touche de pop et/ou d’électro le tout bétonné par des musiciens très compétents et une production professionnelle. On ne peut pas dire que c’est follement original, mais c’est clairement très bien fait.

Northern Wind compte onze pistes pour une durée totale dépassant tout juste l’heure. Les morceaux font entre cinq et six minutes, à quelques exceptions près, comme “It All Becomes Clearer” (neuf minutes et demie) et “Colors”, qui clôt l’album avec huit minutes et demie.

Comme souvent, dans les groupes à voix féminine, c’est la chanteuse Monique van der Kolk qui semble dominer les débats. Son chant, très agréable, rappelle par moments celui de Anneke van Giersbergen. Mais, plus généralement, la “touche Harvest”, c’est un véritable flair pour les ambiances planantes.

Il est difficile de trouver des points faibles à cet album – tout au plus quelques moments plus pop que prog, mais toujours agréables.

Certes, c’est globalement du déjà entendu, mais Northern Wind fourmille de passages, voire de morceaux entiers, qui font “tilt” dans le cerveau de l’amateur de rock progressif: “It All Becomes Clearer”, le morceau-titre “Northern Wind”, “Colours” et bien d’autres.

Vous pouvez l’écouter sur Bandcamp, de même que les deux autres albums de Harvest, et même l’y télécharger à un prix plus que raisonnable (€6). Pour la qualité, c’est donné!

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :