Höstsonaten: The Rhyme of the Ancient Mariner – Chapter One

Encore un album pioché chez Gibert le mois passé (je vous rassure: j’arrive au bout), The Rhyme of the Ancient Mariner – Chapter One, du groupe de rock progressif italien Höstsonaten, pose pour moi un grave problème: comment en parler sans le comparer à la version d’Iron Maiden?

Bon, la réponse est assez simple: je n’y arriverai pas, alors évacuons tout de suite la chose: la version maidenienne est du heavy-metal presque pur sucre (encore que, vu sa longueur et sa composition, on pourrait presque parler de métal proto-progressif), alors que cet album est une heure de rock progressif symphonique.

Le poème de Samuel Taylor Coleridge est mis en musique avec talent par Fabio Zuffanti, bassiste et âme du projet Höstsonaten. Tout au long des quatre parties et du prologue, Höstsonaten déroule une musique tout en douceurs (oui, pluriel), à deux voix, qui rappelle à la fois le prog des années 1970, avec piano, violons et flûtes, et le néo-prog des années 1980, avec des envolées guitaristiques de toute beauté, mais sans jamais réellement verser dans le “à la manière de” du rétro-progressif.

Comme il semble que Höstsonaten soit un habitué des projets au long cours (quatre de leurs précédents albums forment une Seasoncycle Suite), il y a fort à parier que ce premier chapitre soit suivi par d’autres, ce qui est plutôt une bonne nouvelle à l’ouï de la qualité de celui-ci.

S’il fallait faire un reproche à cet album, c’est qu’il reste musicalement très typé: si on n’aime pas le rock progressif, aucune chance d’accrocher! Pour les autres, The Rhyme of the Ancient Mariner – Chapter One est une petite merveille que je vous recommande chaudement.

En bonus, un medley de huit minutes des morceaux de cet album:

http://www.youtube.com/watch?v=dRo3aCLeUNk

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 commentaires sur “Höstsonaten: The Rhyme of the Ancient Mariner – Chapter One”

%d blogueurs aiment cette page :