Indukti « Idmen »: Mon album de l’année 2009

Bon, donc 2009, c’est fait! C’est donc le moment des rétrospectives, best-of et autres palmarès de la même eau. Je sacrifie donc à la tradition en commençant par l’habituel Album de l’année 2009 – principalement parce que c’est le plus facile à choisir: Idmen, d’Indukti (chroniqué en août), a écrasé toute compétition cette année.

Relisez donc la chronique et celle de S.U.S.A.R, son prédecesseur: tout y est. Indukti, c’est juste une des plus grosses baffes musicales que j’ai eues, au moins depuis When Dream and Day Unite, de Dream Theater.

Idmen, d’Indukti, donc. Et pas de discussion!

Notez que ça a failli: la fin de cette année m’a amené deux belles perles avec les deux album éponymes de God Is an Astronaut et Aucan et le reste de 2009 a également été riche en albums d’excellente facture. En progressif contemporain, je citerai le Amor Vincit Omnia, de Pure Reason Revolution, ainsi que Anno Domini High Definition, de Riverside, avec mentions spéciales à Lazuli, Gazpacho et à VIII Strada.

Côté métal, je citerais The Age of Aquarius d’Aone ou leBlack Clouds and Silver Linings de Dream Theater, ainsi que la cavalcade de groupes de métal à chanteuse, Delain, Epica et Leaves’ Eyes en tête. Enfin, pour le post-rock, le Crack The Skye de Mastodon et Avoid The Light, de Long Distance Calling, sont clairement mes chouchous de l’année, avec la mention découverte au Geneva de Russian Circles.

Pfou, que de noms! Je ne sais pas si j’étais particulièrement prolixe en chroniques musicales cette année ou si 2009 a été si riche en albums de qualité, mais ça fait du monde. Je ne me plains pas: puisse 2010 être de ce niveau!

Naviguer dans cette série

Amaseffer « Slaves for Life »: Mon album de l’année 2008Pendulum « Immersion », mon album de l’année 2010

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Lazarus dit :

    Mon cher Alias, UN GRAND MERCI à toi de m’avoir permis de découvrir Indukti. Une furie comme je les aime et je vais de ce pas acquérir ces joyaux après écoute intensive de leur space (je suis encore dessus en ce moment même). Très bon blog, bien écrit, bien articulé autour de sujets qui me parlent (jdr, métal prog… je suis un inconditionnel de Dream Theater). Bref, un gros bravo et encore merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :