IlianA / L’Effet Défée / Faun à Trolls et Légendes

S’il y a bien un gros défaut à Trolls & Légendes – non, je ne vais encore dire du mal de la régie son – c’est bien le fait qu’au moment où les concerts commencent, le salon lui-même n’est pas terminé. Du coup, j’ai raté la première partie du premier concert, IlianA; pour être plus précis, je n’ai pu voir que les deux derniers morceaux. C’est un peu la lose, d’autant plus que c’est un groupe de pagan-folk belge fort sympathique, qui implique deux membres ou ex-membres d’Omnia, l’ancien batteur Mitch, ainsi que Luka, le géant joueur de didgeridoo à coulisse.

Et d’ailleurs, en allant manger, j’ai également raté le début de L’Effet Défée; j’avais entendu parler de ce groupe dans un numéro de Prog-Résiste, qui en parlait en termes dithyrambiques. Je comprends pourquoi, mais je comprend également pourquoi la plupart des spectateurs autour de moi étaient, pour dire le moins, interloqués. C’est bizarre. C’est très bizarre. C’est très, très bizarre. Enfin bon, vous voyez le genre – ou pas, c’est normal.

Parce que L’Effet Défée, c’est une sorte de croisement ultrabâtard entre Bel Canto et Magma: un rock-folk dominé par la voix exceptionnelle de Maude Trutet, mais complètement déconstruit et partant réellement dans tous les sens. Ajoutez à ce groupe une harpiste de combat, un bassiste secoué et un batteur fou, vous avez un groupe sérieusement déstabilisant, qui est aussi intéressant qu’horripilant.

Après ces deux fiascos horaires, j’ai décidé d’endurcir mes pauvres papattes martyrisées et je suis resté sur place en attendant le début de Faun. Faun se définit également comme du pagan-folk, mais c’est du pagan-folk à grand spectacle, avec à peu près autant d’éclairage et de fumigènes que tous les groupes passés avant eux.

Cela dit, c’est aussi du folk à grand spectacle au niveau musical, avec un folk celtique très énergique et orientalisant emmené par deux chanteuses qui jouent également, qui de la cornemuse, qui de la harpe celtique. C’est vraiment très sympa.

Je dois par contre avoué avoir fait l’impasse sur le dernier groupe de la soirée, Medieval Baebes. Trop crevé.

Naviguer dans cette série

Borrachoz / Dunkelschön / Naheulband à Trolls & Légendes 2011Seventh Harmonic / Keltia / Monica Richards / Corvus Corax à Trolls & Légendes

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :