Interview sur le Réseau des Rôlistes Francophones

La gloire, enfin! Le Réseau des Rôlistes Francophones publie une interview de votre serviteur. C’est la première d’une série d’interview d’acteurs de la blogosphère rôliste francophone (premier principalement parce que je soupçonne que j’ai répondu le plus vite).

Je doute que ça vous apprenne beaucoup sur l’animal, mais ça vous permettra de vous gausser sur le fait que, tout en vannant gentiment mon interlocuteur sur sa maîtrise de la conjugaison française, je fasse moi-même au moins deux belles fautes de français.

L’art de la correction se perd. Orthographiquement tout au moins.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Thias dit :

    Je trouve que tu aurais du mettre une image de leur site web, histoire de compléter la récursivité.

  2. Rôlistes Francophones dit :

    Rahhh…. t’es dur ! :-p
    L’art de la conjugaison française, est un art très difficile à maîtriser…
    C’est en conjuguant que l’on devient conjugueron ? C’est ça ?

    Surtout t’en parles à personne 😉 je corrigerais les fautes discrètement pendant que personne ne regarde.

    Concernant la récursivité… ça risque d’être sans fin, si je fais un article du genre : « Blog à part cite une interview de blog à part sur le Réseau des Rôlistes… » avec une capture d’écran… 🙂

  3. François dit :

    Mazette, quelle gloire! Il va falloir te vouvoyer désormais.

    • Alias dit :

      Non, toi tu peux encore me tutoyer: tu es plus vieux que moi.

      • François dit :

        Ah, le privilège de l’âge! Il faut bien qu’il y ait des avantages à vieillir… Ceci dit, je ne suis pas sûr. On est de la même année et ton anniversaire est avant le mien, si je me souviens bien 😉

        • Alias dit :

          Tu as peut-être raison, j’avais un doute. Mais bon, à ce stade, ce ne sont pas quelques mois de décrépitude sénile de plus ou de moins qui feront la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :