IOEarth: Moments

Si je vous dis que Moments, de IOEarth, est un album de néo-prog britannique, il y a de bonnes chances que – pour peu que vous vous intéressiez un peu au rock progressif, bien sûr – vous vous dites “encore?”. Je peux difficilement vous en vouloir, mais restez quand même un moment.

D’une part, parce que IOEarth est plutôt doué dans son genre et, d’autre part, parce que le néo-prog de Moments contient suffisamment de touches originales pour mériter que l’on s’y intéresse. Déjà, c’est un groupe à chanteuse, ce qui n’est pas si courant; en plus, il n’hésite pas à utiliser des éléments de folk orientalisant ou même de musique électronique.

C’est déjà flagrant sur le premier des neuf morceaux, qui d’ailleurs s’intitule “Moments” et qui lance un album de plus d’une heure. On n’est pas volé! Les deux parties de “Live Your Life” qui suivent sont plus classiques. Suit un “Drifting” qui emprunte pas mal aux Enigma et assimilés des années nonante, avec ses rythmiques syncopées et ses chants opposant une voix masculine façon chœur grégorien à une voix féminine.

“Cinta Indah” et “Brothers” sont deux instrumentaux aux thèmes différents (le premier orientalisant et mélancolique, le second symphonique et épique), mais complémentaires, qui forment comme une respiration au milieu de l’album. Puis on enchaîne avec un “Come Find Love” plus électronique, qui rappelle un peu du Pure Reason Revolution. L’album se termine avec “Finest Hour”, morceau d’inspiration électronique parsemé d’extraits du fameux discours de Winston Churchill, puis de “Turn Away”, qui conclut l’album dans le feutré et le mélancolique.

Moments n’est peut-être pas un très grand album de rock progressif, mais il fait montre d’une impressionnante cohésion, malgré ses différentes inspirations et styles, ainsi que d’une originalité bienvenue. Il lui manque une petite touche réellement enthousiasmante pour que ce soit un bon concurrent pour le titre d’album de l’année.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :