IQ: Frequency

Ce qu’il y a de bien avec les nouveaux albums d’un groupe comme IQ, tel le Frequency qui vient de sortir ces jours, c’est qu’on est rarement surpris: c’est du néo-progressif “à la IQ”, ni plus, ni moins.

Ce qu’il y a de moins bien, c’est qu’on est rarement surpris: c’est du néo-progressif “à la IQ”, ni plus, ni moins.

Comment ça, c’est un effet facile?

Certes, IQ fait du IQ depuis maintenant plus de vingt ans, avec des albums plus ou moins réussis selon les cuvées. Au moins, depuis le temps, ils le font bien: c’est donc du rock progressif tendance néo-prog bien carré, avec des mélodies finement travaillées et un son quasiment inimitable, entre la voix de Pete Nicholls et la guitare de Michael Holmes; seul manque à l’appel Martin Orford, dont l’album solo The Old Road précédemment chroniqué ici a été en quelque sorte le chant du cygne.

Quand je dis “manque”, c’est un peu exagéré: si je ne l’avais pas su, je ne l’aurais pas forcément remarqué. Et c’est un peu où pêche IQ: là où même Pendragon a essayé de se renouveler avec ses deux derniers albums, Believe et Pure, IQ reste dans les mêmes parages qu’à ses débuts, ou peu s’en faut. On me dira que je chipote et qu’avec l’âge, je deviens pénible. C’est faux: j’étais déjà pénible bien avant!

Le fait est que même un album moyen d’IQ dépasse de la tête, des épaules et de l’ongle du petit orteil à peu près 90% de ce qui se produit ces jours et Frequency, malgré tout le fiel que je peux déverser ici, est un bon album d’IQ. Il faut aimer les mélodies néo-prog un tantinet mélancoliques, mais c’est un effort que je peux concevoir.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :