Isis: Wavering Radiant

Isis est un groupe bizarre. Enfin, pour être plus précis, mon intérêt pour ce groupe est bizarre: certes, c’est du post-rock comme j’aime, mais du genre à se complaire dans les vocaux gutturaux que je déteste. Le dernier album, Wavering Radiant est typique de cette tendance, ce qui n’est pas exactement fait pour me réjouir.

Le précédent album, In the Absence of Truth, m’avait donné l’impression d’aller dans une nouvelle direction – vocale surtout – moins bruitiste et plus mélodique. Sur Wavering Radiant, cette tendance fait du sur-place: Isis continue à alterner des passages résolument râpeux et gutturaux avec des envolées carrément plus mélodiques.

Ça m’agace à plus d’un titre: parce que je n’aime pas le guttural, mais aussi parce que je sens que c’est le contrepoint parfait au côté mélodique. De ce point de vue, Wavering Radiant est un excellent album, presque d’aussi bonne tenue que In the Absence of Truth – un ton en dessous, quand même.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :