Japan Expo 2019

Japan Expo 2019

Nouvelle année, nouvelle édition de la Japan Expo, à Paris. Cette année, c’est même la vingtième. Rien que! Ma première, c’était en 2004 au CNIT de La Défense: j’y étais allé pour faire la chasse aux illustrateurs pour Tigres Volants.

Depuis, c’est devenu un rendez-vous quasi-régulier pour ma dame et moi, moitié vacances d’été, moitié anniversaire de mariage. Ouais, on est quand même un couple de sérieux geeks.

Comme on n’est pas complètement suicidaires, on n’y va que les jeudi et vendredi. On se réserve le reste du week-end pour le shopping à Paris et voir les potes parisiens.

Japan Expo 2019, Parc des Expositions Paris-Villepinte, 4-7 juillet 2019. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)

Mais même ainsi, on doit se taper les files kilométriques avant l’entrée. J’avoue que je caressais l’espoir d’obtenir des passes, mais le sésame est rare et on a dû se contenter du circuit habituel des plébéiens.

À l’intérieur, c’est le cirque habituel: des éditeurs de mangas et d’animés, mais aussi de jeux vidéos, des stands à babioles diverses – figurines, répliques d’armes, accessoires de cosplay et d’autres trucs mal identifiables – et plein d’activités.

Japan Expo 2019, Parc des Expositions Paris-Villepinte, 4-7 juillet 2019. Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)

Cette année, il y avait tout un secteur dédié à l’artisanat traditionnel japonais et une nouvelle halle, dédiée aux démos de sports de combats, mais aussi aux webséries et au jeu de rôle, avec un espace organisé par la Fédération française de JDR avec l’aide de l’Antre du Dragon, un club local.

J’ai d’ailleurs pu faire une partie de Freaks’ Squeele, ce qui m’a quelque peu rappelé des souvenirs de l’époque où la Japan Expo faisait dates communes avec la Comic-Con et où les rôlistes étaient coincés entre les projections de webséries et les démonstrations de quidditch. C’était un peu moins bruyant, cette fois.

J’aurais aimé en faire plus, mais l’espace étant un peu surdimensionné et excentré, il n’y a pas eu tant de joueurs que ça ces deux premiers jours. Et puis, pour être honnête, je me suis un peu pris les pieds dans le tapis avec l’organisation; rien de grave, mais si je veux remettre ça l’année prochaine, il faudra être un peu plus au taquet.

Ce serait bien, parce que j’ai toujours un peu l’impression de ne pas être complètement à ma place dans ce genre de salon – moins que ma dame, par exemple. Pas que je m’y ennuie, mais il y a bien 90% du contenu qui ne m’intéresse que peu.

Japan Expo 2019, Parc des Expositions Paris-Villepinte, 4-7 juillet 2019. Groupe Retro Warrior Cult. Le générique de Pokémon, c’est leur faute! Photo: Stéphane Gallay, sous licence Creative Commons (CC-BY)

Et en plus, j’en sors avec le générique français de Pokémon dans la tête. Alors que je n’en ai jamais vu un épisode…

J’ai mis une petite galerie de photos sur Flickr, sous licence Creative Commons.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Japan Expo 2019”

%d blogueurs aiment cette page :