Jour J: Colomb Pacha

Or donc, un capitaine d’origine gênoise nommé Colomb traversa un beau jour l’Océan atlantique à bord de trois navires pour découvrir ce qui s’avéra être l’Amérique. Fort bien, sauf que dans ce treizième tome de la série Jour J, intitulé Colomb Pacha, ledit capitaine a pris le prénom Abdel après sa conversion à l’Islam et navigue pour le compte de l’émir de Corfou.

Il faut dire que le point de divergence n’est pas ici cette découverte alternative des Amériques, mais bien le fait que les Musulmans aient lancé une guerre sainte qui leur a permis de reconquérir la péninsule ibérique et assiéger le reste de l’Europe. Colomb, qui cherche d’abord un financement auprès du roi de France, sacrifie sa foi sur l’autel du pragmatisme et part pour une expédition placée sous le signe de l’inconnu et de la trahison.

Même s’il y a des éléments historiques qui me font tiquer, comme le fait de rajouter une uchronie (les Vikings colonisent le Québec avant tout le monde) à l’uchronie, je dois avouer que, prise à part, la trame de cette histoire est une des plus convaincantes que j’ai lues dans cette série. C’est tendu et bien emmené.

Je suis moins enthousiaste – comme souvent avec Jour J, hélas – sur le style de Emem, qui me paraît assez fouillis. En fait, je trouve une inadéquation entre le trait de crayon et la mise en couleur, peut-être trop conventionnelle et qui “mange” les traits.

Néanmoins, dans l’ensemble de la série Jour J, cette nouvelle histoire “islamocentrée” (même si elle concerne également France et, dans une certaine mesure, USA), après Le Lion d’Égypte, est d’un très bon niveau.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

19 réflexions au sujet de “Jour J: Colomb Pacha”

  1. Intéressant sujet, voici bien un tome que je lirai. Qu’est-ce qui t’a précisément embêté avec cette unchronie viking dans l’uchronie ? Il faudrait que je lise la BD, vu que la colonisation viking du nord américain fut très brève, cette petite allusion peut m’intéresser.

    Répondre
    • Je ne suis même pas sûr que la colonisation viking soit un fait historique, alors qu’elle se maintienne jusqu’en 1492 en plus de l’échec de la Reconquista, j’ai trouvé que ça faisait beaucoup.

      Pour moi, l’uchronie implique un point de divergence; plus, ça fait vite trop.

      Répondre
      • Pour avoir à la maison un fascicule entier de fouilles archéologiques d’une colonie viking en amérique du nord, je peux te le confirmer. Et un vrai document, hein, pas un fascicule uchronique 😉 Après faut que je lise la BD, deux points de divergence ça peut m’aller si c’est convaincant à mon goût, même si là j’ai le sentiment qu’il y en a quand même un très gros, et le second plus accessoire ?

        Répondre
        • Je dois avouer ne pas avoir très bien suivi les découvertes sur le sujet, il me semblait juste que certains historiens pensaient que c’était du flan.

          Mais oui, le gros POD de cette bédé, c’est quand même la chute des royaumes ibériques et les Arabes stoppés in extremis juste à la descente des Pyrénées.

          Répondre
  2. En toute rigueur, le PdD est censé être unique. Il est forcément autour de l’an 1000, et explique pourquoi les Vikings sont resté là-bas (ils ont peut-être été plus polis avec les locaux, ou plus brutaux).

    Une bonne uchronie se doit d’expliquer l’impact sur l’intrigue, même si elle se déroule des siècles plus tard sur un autre continent.

    Par exemple, les Scandinaves auraient pu porter massivement leurs efforts sur le Vinland, délaissant l’Europe.

    Mais je vois que la conquête normandes de la Sicile est franco-normande et pas Viking, et que les Varègues en Russie, c’était avant l’An Mil.

    Bref, peut-être un PdD antérieur qui pousse les Vikings au loin, retarde leur christianisation, ou les rend plus agressifs, ce qui affaiblit l’Europe. Mais comment expliquer (si je lis bien) que la Reconquista ait lieu, puis qu’il y ait un reflux ? C’est un peu tôt pour permettre une alliance entre ces Vikings et un monde musulman en déclin. Une Peste Noire précoce ? Si la BD ne suggère pas un lien, c’est très frustrant.

    Répondre
  3. Moi qui suis friande de ce genre là, j’avoue avoir été déçue… Sans pouvoir trop l’expliquer, je n’ai pas accroché!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :