Jour J, tome 22: L'Empire des steppes

Jour J, tome 22: L’Empire des steppes

En l’an de grâce 1242, la Chrétienté est aux abois: les Mongols ont ravagé l’est de l’Europe, pillé Rome et l’Italie et, désormais, ils sont sur le Rhin. C’est le point de départ de L’Empire des steppes, vingt-deuxième tome de la série uchronique Jour J.

L’histoire se concentre sur deux frères qui, sans le savoir, vont se retrouver au milieu du chaos: Guillaume de Barville, frère franciscain irascible et emporté, et Renaud, chevalier joli cœur, mais pas très doué les armes à la main. Tous deux vont se trouver un mentor et tenter de survivre face à ceux que les Chrétiens d’Occident considèrent comme les armées du Diable.

Les ceusses qui apprécient le médiéval crasseux, avec sang et tripaille, vont probablement adorer cette nouvelle incursion en uchronie – prévue d’ailleurs en deux tomes. Et il faut dire que l’histoire est plutôt convaincante, même si elle fait la part belle au contexte.

On est à la limite d’une forme de post-apo médiéval, avec une civilisation au bord du gouffre, et elle montre également la diversité des différentes factions, à l’époque, avec les rivalités entre ordres de chevalerie, entre ordres monacaux et même entre musulmans.

Le fait d’avoir pour une fois un scénario – toujours avec Jean-Pierre Pécau, Fred Duval et Fred Blanchart à la manœuvre – qui sorte du créneau France-USA est également un plus. Le dessin de Guéra est assuré et très adapté à l’ambiance, même s’il est un peu confus à mon goût.

L’Empire des steppes est donc un très bon cru de cette série; sa sortie a été retardée plusieurs fois, mais l’attente valait le coup.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :