Kamelot: Ghost Opera

Il y a comme ça des découvertes qui font plaisir. Au milieu d’une année musicale qui, pour le moment, me paraît bien terne, surtout au regard de ce qu’elle promettait, le dernier album de Kamelot, intitulé Ghost Opera m’a agréablement titillé les cornets.

Étant donné que c’est le premier album de ce groupe allemand que j’achète, je ne peux pas réellement juger de la qualité comparative de cet opus, ni de s’il est représentatif de la production habituel.

Ce que je peux en dire, c’est que c’est du bon métal symphonique, à la Symphony X ou Nightwish, avec suffisamment d’éléments progressif pour satisfaire la part de mon instinct musical qui a plus de 18 ans et suffisamment de métal pour faire bouger les cheveux de l’autre.

Ce qui m’a particulièrement plu, c’est cette impression d’avoir affaire ici à une réelle pièce musicale, composée avec soin et, surtout, avec nettement moins d’esbrouffe, comparée aux deux monstres précédemment cités. On dirait que les musiciens de Kamelot n’ont plus envie de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit et se contentent de faire un album bien carré.

Cela dit, ça reste du métal à tendance symphonique et prog: on a droit à l’orchestration classique, aux choeurs, aux violons et à la voix féminine. Mais, par rapport à la production actuelle dans ce registre, on est plus proche de l’orchestre de chambre que de Wagner revu par un énième clone de Hans Zimmer, avec vol de dragons, seigneurs-démons et fin du monde en technicolor. Et ça, quelque part, c’est reposant.

Aussi reposant que puisse l’être du métal, en tous cas…

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :