Kauan: Kuu…

Je vous avais déjà parlé du duo russe Kauan. Ils reviennent avec Kuu… dans un style qui n’a plus grand-chose de métal et qui évoque surtout les plages les plus atmosphériques d’un Anathema, avec des faux airs de Gazpacho période Tick Tock ou même de Marillion dans les claviers.

Autant dire que ce n’est pas exactement l’album à écouter pour se dérouiller les cervicales! On est plutôt dans le domaine d’un post-rock planant mélancolique, idéal pour apaiser les grands nerveux ou alimenter le spleen d’une nuit d’insomnie. Les rares traces métal encore présentes sur Aava Tuulen Maa ont ici complètement disparu, restent quatre pistes pour près de quarante-cinq minutes, toujours survolées par le violon de Lubov Mushnikova et les claviers d’Anton Belov.

Kuu… (“lune”, en Russe finnois) est un album d’une grande beauté un peu fragile, qui reste cependant accessible, pour peu que l’on ne s’attarde pas trop sur l’étiquette “métal” qui colle encore un peu sur Kauan: on est ici dans un genre qui s’approche plus de ce que peut faire Sigur Rós ou même Mike Oldfield, avec beaucoup de sonorités acoustiques et des grandes plages planantes.

Recommandé aux âmes sensibles ou à ceux qui veulent faire une petite cure de calme, à observer la lune dans les steppes de Sibérie.

(Article republié sur Progressive Area)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Kauan: Kuu…”

%d blogueurs aiment cette page :