Korpiklaani: Karkelo

Dans l’ancienne version de ce blog, je vous avais causé d’André Verchura, roi du bal-métal. Je pensais que c’était une bonne blague, jusqu’à ce que je découvre le groupe finlandais Korpiklaani et, plus précisément leur dernier album, Karkelo.

Korpiklaani, c’est du folk-métal, façon “chansons à boire”: le titre de l’album pourrait se traduire par “faire la fête” et l’album commence par un “Vodka” on ne peut plus clair sur le sujet (et continue avec des morceaux genre “amenez les bières” avant de se terminer par “gueule de bois”; non, je ne suis pas sarcastique sur ce coup).

Avec son accordéon, son violon et ses grosses guitares, Korpiklaani surprend dans un premier temps l’auditeur blasé. Ça bouge bien, c’est fort délirant et ça ne se prend pas au sérieux, mais ça ne vole pas très haut. Disons que le gros défaut que je trouve au genre est qu’il tourne un peu en rond: passé l’effet de surprise, la routine s’installe.

Reste que ce genre de pétage de plomb est reposant pour les neurones, à défaut des cervicales. Une pierre de plus à ma théorie personnelle sur la Finlande, que je soupçonne d’être l’équivalent culturel du Japon pour les Européens: un réservoir inépuisable d’idées barrées qui, de temps à autres, se déversent sur le monde avec des conséquences parfois délétères.

Dans le cas présent, je ne vais pas m’en plaindre!

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Korpiklaani: Karkelo”

%d blogueurs aiment cette page :