Kylver: The Mountain Ghost

Kylver: The Mountain Ghost

Comment qualifier The Mountain Ghost, le – court – album du groupe anglais Kylver? Post-metal vintage? Psychédélique lourd? Stoner progressif? Ou juste « excellent »?

Résumons: c’est instrumental, c’est très lourd, très dense, hypnotique et à la fois mélodique et inspiré par les sonorités des années 1970. Fred Bezies, à qui je dois la découverte, compare le groupe à du Black Sabbath, mais comme je connais très mal ce groupe, je ne saurais dire.

Toujours est-il que les quatre pistes de cet album proposent un son qui est à la fois vintage et moderne, ramenant l’hérédité vintage dans un giron post-rock/metal contemporain. Quatre pistes, donc, mais presque quarante minutes au total; ça ne plaisante pas.

Peu de temps morts, peu de fausses notes dans la composition et des ambiances tendues au service d’un concept-album qui tourne autour de la légende d’un esprit qui hante de lointaines montagnes et qui, parfois, s’en va tourmenter les villages alentours.

The Mountain Ghost rappelle par moments le meilleur de Mastodon, pour ses parties les plus lourdes, mais également le spectaculaire The Black Chord de Astra. On oscille constamment entre les références modernes et anciennes, quarante ans de musiques lourdes et intenses en quarante minutes, bonjour le grand écart! Mais, pourtant, l’album coule de source.

Les musiciens sont au taquet, la production est solide; du coup, je rejoins le camarade Fred: The Mountain Ghost figure parmi les meilleurs albums de 2015, une très belle découverte qui devrait ravir les amateurs de rock psychédélique (et assimilés). À découvrir d’urgence sur Bandcamp, pour un prix très raisonnable.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Pour la référence à Black Sabbath, c’est l’intro de la première piste qui fait penser à « After All (the dead) » de l’album « Dehumanizer ».

    Sinon, de rien pour la découverte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :