Kyoto : Temples sous la pluie

Cet article est le numéro 9 d'une série de 18 intitulée Japon 2008

Je crois que j’aime bien Kyoto. En fait, je commence à soupçonner que j’aime bien tous les coins du Japon qui ne sont pas Tokyo…

Dans le cas de Kyoto, j’aime bien le côté historique, les plans shopping éhontés, l’architecture de l’ensemble, avec ses rues au cordeau et ses ruelles sinueuses — même sa gare à l’architecture improbable avec escalators qui me rappellent les téléfériques de la mort.

Je dois quand même avouer être moins enthousiaste par le temps de chiotte auquel on a eu droit aujourd’hui: de la pluie, pas de pluie, de nouveau de la pluie, arrêt de la pluie, recommencement de la pluie, suivi de pluie, de pluie et encore de pluie. En bref, on est rentrés sérieusement mouillés.

Cela dit, on a pu voir pas mal de temples et de sanctuaires très sympas (la plupart étant des copies, vu que les originaux ont brûlé en moyenne trois fois), agrémentés de cerisiers en fleurs dans un peu tous les coins (mention spéciale au sanctuaire impérial Heian et son parc).

Naviguer dans cette série

Que faire à Kanazawa quand on est un gros touristeJapon: photos

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :