« La Bibliothèque impossible », d’alister

Nouvel épisode dans la série « les librairies sont des lieux dangereux », voici pur craquage, principalement à cause du titre. En effet, quel amateur de livre peut résister à un titre tel que La Bibliothèque impossible, anthologie signée alister.

En cent soixante pages, format quasi-carré, ledit alister, déjà auteur de plusieurs anthologies décalées, nous convie à visiter treize rayonnages, couverts d’ouvrages plus ou moins bizarres, réels ou non.

Si certaines des catégories ont un côté anecdote, comme « les livres jeux de mots » ou « les livres cadeaux », d’autres ont un réel intérêt d’érudition.

Il y a par exemple « les livres imaginaires », mentionnés dans d’autres œuvres de fiction et souvent agrémentés de vraies-fausses couvertures. La section « les livres interdits » (spéciale cassedédi à Pierre Bergier) mentionne non seulement des ouvrages sulfureux, mais aussi pourquoi ils ont été interdits et c’est parfois surprenant.

Bon, honnêtement, La Bibliothèque impossible a également un petit côté anecdotique. Il est somme toute très court par rapport à l’étendue du sujet et, forcément, il survole le sujet. Il est aussi très franco-français – avec quelques exceptions surtout anglo-saxonnes.

Mais c’est une lecture plaisante, avec pas mal d’idées sympas à piller et à creuser. La Bibliothèque impossible est un ouvrage qui parlera aux amateurs de livres. Pour ma part, je ne lui demandais pas beaucoup plus.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Tipeee et sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :