La SNCF massacre le cinéma américain

Je n’aime pas la pub, mais la dernière campagne de la SNCF, pour la promotion du Festival du cinéma américain de Deauville, m’a bien fait rire. En cause, une accumulation de jeux de mots plus ou moins foireux mettant en scène des noms de films américains (ou des répliques célèbres d’iceux) et des gares françaises.

Attention, ça fait un peu mal à la tête.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

3 réflexions au sujet de “La SNCF massacre le cinéma américain”

    • Ce sont des publicitaires. Bien sûr que l’important, c’est le buzz. Et le pognon, bien sûr; le buzz n’achète pas la coke.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :