Laissez parler les petits papiers…

Ceux qui me connaissent (ou qui me fréquentent sur les réseaux sociaux et ailleurs) savent qu’en matière de jeux de mots pourris, il faut faire très fort pour me surprendre. Le Tumblr Laissez parler les petits papiers… fait très, très fort.

Principe de base: détourner des marques, le plus souvent dans leur contexte, en rajoutant des bouts de papiers griffonnés, le tout formant un calembour ou l’à-peu-près le plus spectaculaire côtoie la vanne absurde.

Mis à part le côté “barre de rire kilométrique” que représente cette collection, elle m’impressionne passablement, parce que c’est simple, c’est débile et, surtout, je n’y aurais pas pensé. Et puis le détournement de marques, c’est toujours rigolo (même quand les marques elles-mêmes s’y mettent).

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :