Le jeu est-il une affaire de mecs?

La question n’est certes pas nouvelle (le premier numéro de Di6dent en avait même parlé récemment), mais j’y repensais récemment via l’article de Du bruit derrière le paravent, intitulé Gamergirl, va me faire un sandwich: le jeu est-il un truc sexiste?

Plus précisément, hormis la lumière particulièrement haïssable que jette cet article sur Tomb Raider en particulier et le milieu du jeu vidéo en général, les rôlistes sont-ils plus fréquentables pour les non-mâles (“hétérosexuels” en option, mais c’est un autre débat)?

Personnellement, je remarque deux choses qui me frappent particulièrement: la sous-représentation des joueuses par rapport aux joueurs, surtout dans le monde du jeu de rôle sur table (les GNistes, la peste soit sur eux, sont mieux lotis) et, surtout, la quasi-absence de créatrices de jeu de rôle – ou, à tout le moins, une très faible représentation, encore plus faible que celle entre joueuses et joueurs.

Du coup, il y a le risque d’avoir des jeux qui sont faits par des mecs et pour des mecs – de préférence hétérosexuels et avec un taux d’hormone largement supérieur à la normale. D’où une surabondance, dans les illustrations, de créatures féminines surpulmonées et sous-vêtues, dans des poses anatomiquement improbables (on notera d’ailleurs que les comics ont le même problème).

Ça s’est un peu tassé depuis l’époque de la pin-up en cotte de maille-bikini; à vrai dire, je pense même que le jeu de rôle, par rapport à d’autres médias, s’en sort peut-être mieux. Parfois, d’ailleurs, au détriment d’une certaine forme de réaliste. Des jeux historiques ou médiéval-fantastiques mettent en place des systèmes pour favoriser une certaine équité des genres dans une période qui était plutôt connue pour en être sérieusement dépourvue.

Bon, je ne vais pas me plaindre: le réalisme, ce n’est pas toujours une bonne idée. Mais, pour moi, la vraie question n’est pas tant de savoir si le jeu de rôle (et le reste du milieu aussi) est vraiment machiste, mais surtout que ce qui peut être fait pour en réduire le côté “par des mecs, pour des mecs”.

Et oui, c’est une vraie question, comme dans “je ne connais pas la réponse”.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

25 commentaires sur “Le jeu est-il une affaire de mecs?”

%d blogueurs aiment cette page :