Le lupanar perd sa chemise

Samedi passé, nouvel épisode de la campagne lupanar avec ma bande de fous habituels. Les personnages se rendent à Caramer Laeralis pour pouvoir monter à bord de l’Ergartis, vaisseau-casino de luxe à la réputation ambiguë, qui organise un grand tournoi de poker. But du jeu: approcher Lidar shi-Garwandil, chef de la sécurité du vaisseau et détenteur de la seconde partie du code qui amène au magot caché par Leyran.

Après que le Talvarid – seul personnage à avoir un score à deux chiffres dans la compétence jeu – se soit fait essorer au tournoi (l’honneur est sauf: il  n’était pas le plus mauvais de sa table), on a de nouveau eu droit à un grand numéro de notre Highlander déserteur de choc, qui s’est encore pris une cuite mémorable pour se réveiller en mains ennemies – une sale habitude que le joueur semble avoir prise de son personnage précédent, d’ailleurs –ainsi que la démonstration qu’il n’est pas forcément besoin de trimbaler de l’armement lourd quand on a un Talvarid dans son équipe.

Bon, j’avoue aussi, au moment de la bagarre finale, vu que les personnages étaient un peu en slip, j’ai été plus gentil que j’aurais pu ou même dû. Les commandos de la FEF auraient dû constituer une menace plus virulente. Mais il était tard et la soirée a pour moi été placée sous le signe de la tripaille en folie, ce qui n’aide pas vraiment pour faire des choix déhemmiques construits et rationnels.

J’ai aussi été un peu coulant sur les actions des PNJ, mais ça c’est aussi une faiblesse du scénario qu’il faudra que je corrige. Mis à part Selia shi-Garwandil et son entourage de courtisans un peu trop bien disposés envers les personnages pour être honnêtes et les commandos de la FEF, les autres PNJ sont juste là pour amuser la galerie. Il faudra que je règle un peu mieux ce chapitre, de ce point de vue. Sinon, je suis plutôt satisfait de se chapitre.

Il ne nous reste plus qu’à jouer le final de la campagne, sans doute en deux séances – à moins qu’on arrive à faire une grosse séance – mais ce ne sera pas avant l’année prochaine.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Le lupanar perd sa chemise”

%d blogueurs aiment cette page :