Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)

Le starport et le starport

Je fais souvent des rêves étranges et pénétrants. Je n’en parle pas dans ce blog parce qu’en général, ils n’ont soit aucun sens qui vaille la peine d’être relevé, soit parce qu’ils concernent des sujets que je me refuse à discuter en public, ma grivoiserie ayant ses limites. Le plus souvent les deux à la fois, ce qui n’est vraiment pas agréable.

Cette nuit cependant, au milieu du galimatias subconscient habituel, une image claire et forte m’est apparue. Je me trouvais sur une structure, une île – peut-être artificielle – dans une baie. Cela semblait être un port pour navires, mais également pour quelques engins volants; je me souviens y avoir vu une soucoupe volante atterrir. La structure était en bois, pierre et toile, dans une architecture rappelant assez le style éco-chic qui est en vogue ces jours. Face à moi, sur une des rives, il y avait un immense aéroport/starport, avec un trafic très intense: avions et vaisseaux s’y posaient et décollaient à une cadence effrénée.

La structure était typique des aéroports modernes, avec des touches futuristes. J’avais la sensation que le port sur lequel je me trouvais était en même temps un concurrent à celui d’en face et une sorte de point de passage obligé. Dans le demi-sommeil qui précède le réveil – quand celui-ci n’est pas forcé par une sonnerie stridente, s’entend – j’ai commencé à rationaliser les images que j’avais vues. Rarement je n’avais pas eu l’impression d’avoir, un bref instant vécu dans l’univers de Tigres Volants.

Mais où précisément? Difficile à dire. L’idée est que ce soit dans un monde où les cultures terriennes et atlano-eyldarin sont présentes et, d’une certaine façon, en concurrence. Typiquement, un monde envahi/annexé par la Fédération des hautes-terres, comme Trian, serait un assez bon candidat. J’ai également pensé à Irrwisch, indépendante, mais partiellement contrôlée par les GMS, même si ce n’est pas exactement les mêmes cultures; le coin est cependant suffisamment sulfureux pour que beaucoup de gens aient un intérêt à garder deux starports distincts en activité.

Si j’ai choisi le titre ci-dessus, c’est également pour faire pendant à The City & The City de China Miéville. Sans aller aussi loin dans la bargitude, il y a sans doute des idées à récupérer sur la question des points de passage entre deux mondes différents, rivaux et pourtant forcés de cohabiter. Je ne sais pas trop ce que je peux en faire, mais c’est le genre d’image et d’idée qu’il est bon de consigner quelque part en mémoire, on ne sait jamais.

(Image: Space Shuttle Start Fire Smoke Take Off Spaceport par WikiImages via Pixabay, sous licence Creative Commons Zero.)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Le starport et le starport”

%d blogueurs aiment cette page :