Leprous: The Congregation

Leprous: The Congregation

Même si j’arrive quelque peu après la bataille – à savoir leur album Bilateral – je ne me lasse pas de Leprous et de son métal progressif atypique. Cela dit, l’écoute de The Congregation après celle de Coal me laisse comme un goût trompeur de trop peu. C’est un peu frustrant.

On a souvent comparé les Norvégiens de Leprous à Tool pour leur approche originale du métal progressif, très technique et, somme toute, assez peu métal. On les a aussi comparé à King Crimson, ce qui est assez justifié à l’écoute de certains de leurs morceaux les plus déconstruits.

Avec Leprous, il est assez facile de se laisser tromper par les apparences: la pochette de The Congregation fait plus penser à du black-metal et la durée des douze pistes de l’album – ne dépassant pas les huit minutes – n’évoque pas vraiment le métal progressif “classique”. Sans parler des titres des morceaux, souvent composés d’un seul mot.

En fait, quelque part, un des qualificatifs qui vient en premier à l’esprit avec Leprous, c’est “sobre”. Enfin, plutôt “épuré”, parce que certaines pistes – comme “Red” – évoquent la prise de produits psychotropes et d’autres, notamment “Slave”, donnent presque dans le symphonique à grand spectacle.

Ce qui est impressionnant avec The Congregation, c’est que Leprous a son propre style, immédiatement reconnaissable, et malgré toutes les influences précitées, il ne ressemble à aucun autre. Et, surtout, il aligne les pistes d’anthologie, avec “The Price”, “Third Law”, “Rewind” ou “Within My Fence”.

Après, par rapport à Coal, je le trouve plus cohérent, mais aussi plus sage; il me manque cette étincelle de folie. L’autre défaut est qu’au final, The Congregation tire un peu en longueur. La faute peut-être à un départ en fanfare et une accumulation de morceaux plus calmes en fin d’album.

Néanmoins, The Congregation reste un album exceptionnel, dominé par une inventivité permanente, des riffs très courts et percutants, ainsi que la voix hallucinante d’Einar Solberg. À écouter d’urgence!

Bonus: la vidéo de “The Price”

https://www.youtube.com/watch?t=30&v=0G9Qd_84YZs

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :