Les Craypion d’or, le retour des Mud Brick Awards

En lisant l’article d’OWNI, intitulé Les Craypion d’or, le mythe du web vernaculaire (merci Krynn de l’avoir partagé sur GReader), une sorte de prix satirique pour les sites web moches – un peu comme les Gérard du ciné ou de la télé – je me suis tapé une madeleine numérique. Je me suis rappelé de l’existence des Mud Brick Awards, ou “Muddies”, qui, à ma connaissance, n’ont eu qu’une seule édition, en 1999.

Les sites primés par les Craypion d’or sont à peu près du même niveau. Certes, dix ans plus tard, la notion de graphisme web a quelque peu évolué, mais les moyens techniques pour faire des cacas d’anthologie également. C’est un peu le paradoxe d’une popularisation de ce genre de technologie: n’importe qui peut créer un site web et, en conséquence, n’importe qui crée des sites web.

Du coup, je suis un peu dubitatif par rapport à la démarche des créateurs du Craypion d’or. Mettre en lumière des pires bouses visuelles de l’Internet français (sans surprise, Désir d’avenir 1.0 remporte le prix du site de l’année), soit, mais pour en célébrer l’amateurat, mon moi graphiste intérieur intime du dedans est moins enthousiaste.

D’un côté, je peux comprendre qu’exiger l’excellence de tous les utilisateurs, surtout en matière de création, est illusoire. Quelque part, qu’il y ait des utilisateurs qui pondent des sites kitscho-moches, certes, mais avec leurs petites mains à eux (et beaucoup de clipart), c’est plutôt une bonne chose. Mais quand ce sont des sites dits “professionnels”, là je me dis qu’il y a un problème.

Je me dis que c’est un peu le symbole d’une époque qui se défie tellement de ses élites – au sens le plus large du terme – qu’elle considère tout ce qui vient d’elles comme étant automatiquement faux, malhonnête et détaché des réalités de la Vraie Vie. La frontière entre le populisme le plus crasse et une défiance légitime envers l’autorité est de plus en plus mince.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “Les Craypion d’or, le retour des Mud Brick Awards”

%d blogueurs aiment cette page :