Les Macs, ça ne plante jamais!

Sauf quand ça plante. Et là, ces temps, mon Mac Pro – la grosse machine truffée de RAM avec deux énormes disques et la carte vidéo eud’la mort de l’époque – plante beaucoup.

En plus, dans le genre plantage méchant, ça se pose un peu là: artéfacts vidéos en sortie de veille ou au démarrage, y compris en “Safe Mode” (démarrage sur la console Unix), assorti ou non d’un blocage complet du bazar (voire, dans les bons jours, d’un kernel panic, histoire de clairement signifier qu’il ne m’aime pas). J’essayerai de vous mettre une photo, si ça se reproduit.

Je soupçonne que ladite carte vidéo eud’la mort (une nVidia 8800 GT; oui, je sais que c’est vieux, mais c’était le top d’il y a deux ans) a pris récemment son rôle un peu trop littéralement, même si je ne peux pas totalement exclure une mauvaise humeur de la dernière mise à jour en 10.6.4 de MacOS X, qui semble avoir des problèmes existentiels avec les cartes nVidia. À moins que ce ne soit la poussière et les poils de chats…

Le plus pénible, c’est le côté heisenbug du bidule: si j’essaye de la résoudre, tout se passe bien pendant un certain temps, puis le problème réapparaît quand je ne m’y attends pas – en revenant des toilettes ou en démarrant un matin après la nuit passée au frais. Hier soir, j’ai réinstallé 10.6 et mis à jour vers 10.6.3, tout semblait réglé et rebelote ce matin en sortie de veille, mais ça fonctionne de nouveau bien depuis; va comprendre, Charles!

Autant dire que ça ne m’arrange pas: même si j’ai à peu près tout ce qui est important copié sur le portable, le Mac Pro est quand même un peu ma machine de travail principale. Bon, OK: en fait de machine de travail, c’est surtout celle sur laquelle je joue. Mais merde, c’est important, quoi!

Dans l’absolu et même si je bave sur les nouvelles machines, j’ai pris avec moi-même la décision d’espacer mes changements de machine et j’aimerais bien attendre cinq ans avant d’en acheter une nouvelle, si possible. Je vais attendre de voir si ça se calme, espérer un correctif d’Apple et, si ça ne résout rien, aller chouiner chez un réparateur.

Évidemment, tout ceci se produit à un moment où je n’ai pas exactement le temps de gérer ce genre de blagues. Je suppose que je ne devrais pas être surpris, non plus.

(Photo Nate Bolt via Flickr, sous licence Creative Commons, partage dans les mêmes conditions)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

10 réflexions au sujet de “Les Macs, ça ne plante jamais!”

  1. Si les bugs arrivaient quand on a le temps de les resoudre, on les appelerait des opportunites d’apprentissage.

    Bon courage !

    Répondre
  2. Perso, je regarderais la RAM avec suspicion. La carte vidée, c’est très possible, mais pas mal moins probable si ça plante aussi en mode text.

    Répondre
  3. Quote : “mon Mac Pro – la grosse machine truffée de RAM avec deux énormes disques et la carte vidéo eud’la mort de l’époque”

    Pour le prix, ils auraient pu mettre un processeur sur ces Macbook pro.

    Pas taper !

    Répondre
  4. Je sais que ça doit être la première solution que tu as mise en pratique, mais je le demande quand-même: Tu as mis très drivers à jour?
    Sinon lance un test sur la RAM et la carte graphique… Avec un peu de bol, c’est le swap qui merdoie ou le GPU qui foutroie!

    Répondre
  5. Hello,
    Exactement les mêmes symptômes chez moi sur un Mac Pro d’origine (1.1) et sous OSX 10.5.8
    J’effectue actuellement un memtest sur la RAM, par contre comment peut-on tester la carte graphique ?
    Merci d’avance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :