Les mercredis de la science-fiction à Genève

Tous les premiers mercredis de chaque mois à Genève (et tous les troisièmes mercredis à Lausanne), un petit groupe de passionnés, auteurs et lecteurs, se réunissent dans une pizzeria pour manger, boire et discuter science-fiction. Ce sont les mercredis de la SF (lien vers un groupe Facebook). Comme leur nom l’indique.

François et Cédric m’en avaient parlé et j’ai profité de ce que j’avais enfin quelque chose qui ressemble à un mercredi de libre au bon moment pour aller voir à quoi ça ressemble. Vous allez rire: ça ressemble exactement à ce que ça dit: des passionnés de SF qui se réunissent dans une pizzeria pour discuter de choses et d’autres.

De ce point de vue, je suis un peu déçu. Pas que je m’attendais à une séance d’initiation digne d’un croisement sauvage entre une loge maçonnique, une société d’étudiants et un culte lovecraftien (bien que je suppose que ma lecture actuelle du dernier tome en date de The Laundry ait pu avoir une influence), mais j’ai trouvé que la formule manquait un peu de convivialité.

Le problème est qu’on était quand même pas loin d’une vingtaine de personnes, autour d’une longue table, ce qui ne facilite pas de grandes interactions; certes, j’ai pu pas mal papoter avec les cinq ou six personnes dans mon entourage immédiat, mais je n’ai échangé que quelques mots (au mieux) avec ceux à l’autre bout de la tablée.

Malgré cela, l’expérience a un intérêt et je garde à l’esprit que c’était ma première visite à un tel événement et que, du coup, je n’y connaissais pas grand-monde. Ça n’est pas forcément évident de réseauter quand on débarque. Il semble aussi qu’en général, il y a moins de monde que cela.

Du coup, je pense que je reviendrai – pas le mois prochain, pour cause de déplacement professionnel à l’étranger. Mais ça serait cool que ce genre d’expérience se décline sous une forme un peu moins « rigide » que la longue table rectangulaire; peut-être un apéro initial, ou alors avoir une thématique qui structure un peu?

(Photo de Vincent Clavien, utilisée avec son aimable permission.)

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. XIII dit :

    A peine arrivé, il veut déjà modifier la forme de l’évènement et le modifier pour en faire quelque chose d’autre.

    😉
    XIII Articles récents…Star Wars dans le style mangasMy Profile

  2. Roboduck dit :

    C’est sûr que l’on ne parle généralement pas avec tout le monde et que c’est encore moins évident quand on débarque, surtout qu’il y a là de vieux routards qui viennent chaque mois depuis plus de dix ans.

    Ceci dit, y a pas souvent des tablées de 20 non plus.

    Il ne me reste plus qu’à réussir à y retourner, cela doit faire plus de six mois que j’ai quelque chose tous les premiers mardis, du coup je m’abstiens le premier mercredi.
    Roboduck Articles récents…Underground, de Haruki MurakamiMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :