Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)
« Les Questions dangereuses », de Lionel Davoust

« Les Questions dangereuses », de Lionel Davoust

Panâme, XVIIe siècle. Le docteur Lacanne, médecin du roi, est mort dans des circonstances étranges. Et, à ses funérailles, un attentat relance l’enquête que Thésard de la Meulière, mancequetaire de Sa Majesté, va devoir livrer dans Les Questions dangereuses, courte novella signée Lionel Davoust.

Dans un monde alternatif où les arts de l’esprit ont remplacé ceux de la guerre et où une question bien formulée peut terrasser son adversaire plus sûrement qu’une lame, on y suit donc un « mancequetaire », agent du roi qui, avec l’aide de son libram, se livre à des duels d’énigmes potentiellement mortels.

Si je me suis intéressé à ce texte, que l’auteur lui-même désigne comme « le plus idiot » qu’il n’ait jamais écrit, c’est en grande partie grâce à l’article d’eMaginarock. Certes ce pastiche dumasien pousse très loin l’absurde. Mais il le fait avec intelligence, en jouant finement sur son idée de départ.

Évidemment, le grand jeu, c’est de retrouver quel nom connu se cache derrière les patronymes francisés façon grand siècle des protagonistes, ou les noms de lieux savamment détournés. L’intrigue en elle-même est amusante, sans plus.

Cela dit, j’aurais tendance à dire que ce n’est pas forcément la partie la plus intéressante de l’ouvrage. En effet, Les Questions dangereuses se double d’une longue interview de l’auteur par Nicolas Barret, dans lequel Lionel Davoust revient sur la genèse du texte, sa détestation du style d’Alexandre Dumas, son métier d’écrivain étranger bien d’autres sujets.

Du coup, ce qui aurait pu être un exercice de style assez quelconque – quoi qu’amusant – devient une lecture intéressante. Surtout pour qui se targue d’être lui-même auteur (même semi-branlo). Et puis le prix de cet ouvrage est modique, autant ne pas se priver.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “« Les Questions dangereuses », de Lionel Davoust”

%d blogueurs aiment cette page :