Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/5addc5133f10047669fa2f96c2a3b9cb/web/wp-includes/post-template.php on line 310

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/5addc5133f10047669fa2f96c2a3b9cb/web/wp-includes/post-template.php on line 310
L'Œil de la Nuit, tome 1: Ami du Mystère

L’Œil de la Nuit, tome 1: Ami du Mystère

Posé comme cela, le titre Ami du Mystère apposé au tome 1 de la nouvelle série L’Œil de la Nuit fleure bon le pulp. Et, sans surprise, c’en est, car sous ce nom et celui de son héros Théo Sinclair, se cache Le Nyctalope, créé par Jean de La Hire. Une querelle de droits est à l’origine de ce changement d’identité (secrète) de dernière minute, mais ça ne change rien à l’intérêt de cette bande dessinée.

On retrouve le même duo, Serge Lehman et Gess, que pour la Brigade Chimérique, et une ambiance très similaire. Le jeune Sinclair n’a pourtant rien d’un héros: malingre, cardiaque et limite tubard, c’est un jeune homme de bonne famille dans les années 1920, dans un monde où les menaces extra-terrestres – Martiens, Joviens ou Mercuriens – semblent s’accumuler sur la planète. En plus des dangers plus terre-à-terre, comme les gentlemen-cambrioleurs ou les anarchistes.

Dans ce premier tome, Sinclair va en prendre plein la gueule pour pas un rond: une irradiation aux métaux extra-terrestre, une agression contre son père, une balle dans la tête, un tabassage en règle par une anarchiste sadique. Et, malgré tout, c’est un héros volontaire, qui n’hésite pas à prendre les commandes d’un appareil expérimental en perdition, qui emmène ses compagnons au cœur des mystères du Château de Chillon et les sort du traquenard.

Nous avons donc droit à un récit d’aventure à la sauce “début du XXe siècle”, dans la plus pure tradition du genre, avec Super-Science, Pouvoirs Extraordinaires et Menaces Indicibles. Et Majuscules, aussi. Sans compter une belle cargaison de seconds rôles fictifs, dont les plus grands auteurs de l’époque s’avèrent être les biographes officiels. De ce point de vue, L’Œil de la Nuit s’annonce comme une réussite.

Cela dit, il faut pour cela apprécier le style graphique si particulier de Gess. Moi j’aime bien et je trouve que cette variante de ligne claire un peu déconstruite, ça colle parfaitement bien à l’ambiance, mais j’ai conscience que ce n’est pas forcément le cas de tout le monde.

Au-delà de cela, je suis extrêmement content de voir que la veine du merveilleux-scientifique français continue à revivre avec cette nouvelle série. J’attends avec intérêt la suite.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :