Ludesco 2012

Un des signes que l’on vieillit, c’est quand on va à une convention comme Ludesco et qu’on se dit, avant de considérer des questions purement ludiques, que c’est cool parce qu’il y a de la bonne bière et qu’on y mange bien. C’est certes un peu réducteur, mais ça fait partie des gros “plus” de cette convention qui m’est de plus en plus sympathique.

Ludesco, c’est la convention de jeux de La Chaux-de-Fonds; on y croise quelques rôlistes, certes, mais c’est surtout un événement ludique populaire, avec beaucoup de jeux de plateaux, de jeux traditionnels et quelques autres activités (genre, une tentative de record du monde de bilboquet), le tout sis dans la Maison du Peuple, avec sa grande salle, sa galerie et deux petites salles annexes (dont une pour les rôlistes, un peu bruyante, mais c’est pas grave).

Ce qui est assez impressionnant, c’est que c’est une convention qui, malgré un caractère plutôt régional, voire local, parvient à attirer des visiteurs de toute la Suisse et de la France voisine, ainsi que des invités venus de fort loin: Romaric Briand, auteur de Sens, avait fait le déplacement depuis Saint-Malo, de même que quelques Nordistes des Écuries d’Augias (venus soutenir sans doute Nonène, qui présentait son jeu Romance érotique) et, surtout, Pen of Chaos, de Naheulbeuk (entre autres), qui a attiré les foules.

Les points forts de Ludesco, c’est d’une part son côté grand public assumé et plutôt bien géré et, surtout, son impressionnante organisation: les t-shirts noirs frappés du logo-titre de la convention étaient nombreux et efficaces. Au passage, notons que c’est une convention qui présente un des plus remarquables travail graphique sur son matériel promotionnel: même le menu était travaillé et lisible.

Pour ma part, j’ai fait ma sempiternelle partie de Tigres Volants (“L’héritage”) à quatre joueurs plutôt intéressés (quoiqu’un peu dépassés par les événements) avant d’avoir droit à une brève interview par la radio étudiante Fréquence Banane. Le reste de la journée a été plus social, à discuter projets (et ragots divers) en compagnie des collègues de 2 dés sans faces avec d’autres zazous du lieu.

Du coup, je me dis que, pour la prochaine édition, je pourrais peut-être voir à passer plus qu’une demi-journée sur place – mais je ne suis pas sûr que mon foie tiendra le coup. En même temps, j’ai l’entraînement avec les conventions belges…

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “Ludesco 2012”

%d blogueurs aiment cette page :