Ludesco 2016

Les conventions de jeu à La Chaux-de-Fonds et moi, c’est une longue histoire. Si Ludesco, dont c’est la septième édition en 2016, est leur dernière incarnation, dans les années nonante, il y avait la Chazam – qui avait le bon goût de se dérouler en août, pas sous des mètres cube de neige.

Mais bon, même en hiver, j’aime bien La Tchaux, cette improbable cité de 38 000 habitants à mille mètres d’altitude, avec son côté industriel, syndicaliste et soixante-huitard, que la Maison du Peuple – où se déroule le plus gros de la convention – symbolise bien.

Ludesco, c’est trois jours de convention, du vendredi soir au dimanche soir, avec des jeux partout: dans la Maison du Peuple, certes, mais aussi dans d’autres lieux de la ville: Bibliothèque, Abattoirs, Rue du Marché, etc. Et, quand on dit « jeux », Ludesco vise vraiment tous les types de jeux: jeux en bois, jeux de plateau, jeux de carte à collectionner, jeux de rôle, grandeur-nature et escape-rooms; seuls les jeux vidéos manquaient à l’appel.

Je ne peux pas trop parler des autres jours, mais pour le samedi, la foule était au rendez-vous. Peut-être trop, d’ailleurs: c’était blindé de monde, l’après-midi. Moi qui étais venu pour tenir un stand pour 2 dés sans faces, j’ai eu la surprise de retrouver des joueurs sur ma table après être allé prendre une bière (bon, et aussi avoir été intercepté en route par un ludosaure et on a taillé une bavette pendant un bon bout de temps).

J’avoue que j’étais un peu venu en touriste: pas de partie prévue, pas de nouveau jeu en stock. Du coup, le fait que le stand se retrouve un peu à l’écart s’est avéré un peu gênant, mais moins que prévu. Et puis bon: on est arrivés les derniers, on ne va pas commencer à faire les divas non plus. C’est un peu dommage, parce que ces conventions sont l’occasion de discuter avec les collègues: étaient présents Les Écuries d’Augias, Projets R et Johan « Roleplay Machine » Scipion pour Sombre.

Pour ma part, j’ai surtout discuté avec des vieux de la vieille, du genre à avoir fait les beaux jours de la Chazam il y a plus de vingt ans. Et bu des bières aussi; beaucoup. Il faut dire que le bar propose de la BFM à la pression, ainsi que des chouettes trucs à bouffer: Tête de Moine, planchettes de charcuterie et repas chaud. Certaines tables arboraient plus de boustifaille que de plateaux de jeux!

Même si ma propre expérience est plus sociale que ludique, Ludesco est un évènement majeur de la francophonie, qui attire d’ailleurs de plus en plus de monde. N’hésitez pas à venir, même s’il est vrai que La Chaux-de-Fonds n’est pas exactement facile d’accès.

Ma galerie de photos, y compris la remise des prix du Swiss Gamers Awards – avec Bruno Cathala – est disponible sur Flickr, sous licence Creative Commons.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Imaginos dit :

    Et quel genre de jeux ils pratiquent dans les abattoirs ? ? ?
    Imaginos Articles récents…Brain Salad (sans Surgery)My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :