Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Machinae Supremacy: Phantom Shadow

Machinae Supremacy: Phantom Shadow

On peut faire du métal avec tout, y compris de la musique de vieux jeux vidéos. C’est ce qu’a compris, en substance, le groupe suédois Machinae Supremacy, qui a même créé son propre style, le “SID metal”, en référence à la puce audio des Commodore 64. C’est même un de leurs principaux instruments, notamment sur leur dernier album, Phantom Shadow.

Techniquement, la musique de Machinae Supremacy est très proche du power-metal mélodique des familles, avec un côté symphonique assez marqué et, donc, l’usage immodéré de sonorités héritées du bon vieux temps des tartes aux pommes et des vidéos à très gros pixels. Un peu un croisement entre Mind.In.A.Box et Coheed & Cambria – somme toute, l’ensemble est plutôt festif et bondissant.

Conçu comme un concept-album de science-fiction (ne me demandez pas de quoi ça parle: j’ai la flemme de lire les paroles et je n’ai trouvé de résumé nulle part), Phantom Shadow ne compte pas moins de seize pistes – en moyenne entre quatre et six minutes, avec quelques transitions de l’ordre de la minute – pour un total autour de soixante-six minutes.

Musicalement, on est assez proche de ce que fait Coheed & Cambria avec la touche “jeu vidéo vintage”. Et, à vrai dire, Machinae Supremacy n’est réellement convaincant que quand cette touche amène un grain de folie à leur musique, comme dans “The Villain of Our Story”, “Perfect Dark” ou l’excellent “The Bigger They Are, The Harder They Fall” – sans doute le meilleur titre de l’album.

Quand cet aspect est absent de la musique, on retombe dans un power-métal somme toute assez plan-plan, certes bien exécuté, mais assez peu enthousiasmant – comme avec “Throne of Games” qui, avec un titre pareil, aurait pu être plus inspiré, ou “The Second One”. Encore que des titres comme “Versus” ou “Huebnester Rising” soient plutôt bien foutus.

Mais, l’un dans l’autre, ce Phantom Shadow réserve de très beaux moments. Si on aime le métal power/prog/sympho avec une touche d’originalité, Machinae Supremacy signe ici un album plus que pas mal. À découvrir.

Bonus: le trailer musical de l’album.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :