Maiden United: Mind the Acoustic Pieces

Maiden United: Mind the Acoustic Pieces

Pour une fois, ce n’est pas à un des suspects habituels (AMG, Neoprog ou Clair & Obscur) que je dois la découverte de Maiden United (aussi écrit “Maiden uniteD”), un cover-band d’Iron Maiden pas comme les autres, à qui l’on doit en 2010 ce Mind the Acoustic Pieces, c’est le blog Prog Female Voices qui en a parlé il y a quelques mois.

Maiden United est donc un cover-band, soit. Deux choses le rendent particulier: d’une part, c’est un super-groupe qui accueille en son sein une horde impressionnante de musiciens de grand talent venus de plein de groupes connus (au premier rang desquels Damian Wilson au chant) et, d’autre part, les reprises sont acoustiques, comme son titre l’indique.

Avec neuf pistes et quarante-six minutes, Mind the Acoustic Pieces s’intéresse surtout aux compositions les plus anciennes – certains diront “les plus emblématiques – d’Iron Maiden. En d’autres termes, pas les epics de huit minutes et plus; seules deux pistes dépassent les six minutes. En même temps, je soupçonne que le traitement acoustique risquerait de devenir vraiment lourd sur des compositions plus longues.

Il faut dire ce qui est: l’exercice n’est pas sans défauts – enfin, disons surtout que les défauts sont ceux inhérents au style choisi. Si l’on ne peut pas nier que certaines réinterprétations à la guitare acoustique et au piano sont très créatives et que Damian Wilson a quand même une sacrée voix, au bout d’un moment, cela fatigue un peu.

Disons que, dans l’absolu, Maiden United propose un exercice de style plutôt convaincant pour ce qu’il est. Certaines des compositions comme “The Trooper”, “The Flight of Icarus” ou “To Tame a Land” (avec Anneke van Giersbergen au chant, excusez du peu!) prennent même une autre dimension. D’autres, comme “Revelations” ou “Die with Your Boots on” sont des adaptations plus classiques.

Sentiment personnel: je ne suis pas entièrement convaincu par Mind the Acoustic Pieces. Il y a certes de très belles pistes dans cet album, mais sur la durée, ça tire un peu à la ligne, c’est trop du more of the same. Cela dit, pour les amateurs d’Iron Maiden, il y a de quoi s’amuser.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :