Mehdi Alouane: The Sound of the Incurable Disease

Mehdi Alouane: The Sound of the Incurable Disease

L’album de Mehdi Alouane, The Sound of the Incurable Disease, se mérite: pas question de faire son millennial et de le commander en numérique sur une plateforme en ligne! Non, il faut passer dans une boutique qui l’a en stock ou le commander directement à l’auteur. L’élite!

Recommandé par une trouzée de sites – à commencer par Clair & Obscur – qui promettaient un rock progressif instrumental teinté de sonorités orientales, je pouvais difficilement passer à côté. J’ai donc profité de mon raid annuel sur Gibert Musique pour l’embarquer dans la foulée.

Première constatation: on n’est pas volé sur la quantité: treize pistes, près d’une heure et dix minutes, mais peu de morceaux qui dépassent les six minutes – et pour tout arranger, le plus long a un nom en arabe, juste impossible à retranscrire.

The Sound of the Incurable Disease n’est pas exactement un album pour grands excités; n’attendez pas de la matière à headbang, on est plus dans le registre des plages ambiantes, quelque part entre Klaus Schulze, Dead Can Dance, et les musiques de film de Peter Gabriel, avec un petit côté globalisé que l’on retrouve dans les BO de la série Ghost in the Shell.

Par contre, vous allez y trouver de l’atmosphère à foison, des ambiances multiples, du voyage et du rêve. Vous allez y trouver un musicien étonnant, qui maîtrise remarquablement son art et qui a un sens de la composition qui ne s’essouffle pas sur la durée. L’album s’écoule comme un voyage au milieu de paysages magnifiques, entre souk oriental et station orbitale.

Vraiment, le seul défaut que je trouve à cet album est qu’il soit si difficile de se le procurer. J’aurais envie de vous dire “ruez-vous sur Bandcamp” ou sur une autre plateforme en ligne, mais non, ce n’est pas possible, Alors je le dis ainsi: ruez-vous sur le site de Mehdi Alouane et commandez-le!

EDIT: À défaut de Bandcamp, ruez-vous sur Soundcloud pour l’écouter. Merci à Acritarche pour le lien (au passage, il a également été chroniqué dans le numéro 78 de Prog-résiste).

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

23 commentaires sur “Mehdi Alouane: The Sound of the Incurable Disease”

%d blogueurs aiment cette page :