Minitel 1984 = Internet 2009?

Minitel

En jetant un œil sur le site de Libération – oui, il m’arrive de lire Libé; j’en blâme mon code génétique – je suis tombé sur cet entretien avec Benjamin Bayart sur l’état de l’Internet français.

Je ne connaissais pas le bonhomme, mais ce qu’il dit fait un peu froid dans le dos. La neutralité du net est un sujet dont on parle beaucoup aux USA, moins en France. C’est dommage, parce que, d’après Bayart, la situation n’y est pas brillante non plus et on semble s’y acheminer vers un réseau de plus en plus centralisé, de plus en plus contrôlé et de moins en moins efficace – un “Minitel 2.0” selon ses termes.

J’y ai appris pas mal de choses, dont certaines m’ont plus surpris que d’autres; je me doutais notamment que le marché de l’accès à Internet était un panier de crabes, j’ai été plus surpris par la tendance en France d’utiliser des lois anti-terroristes pour lutter contre le téléchargement illégal… Si vous téléchargez ce disque, les terroristes ont déjà gagné (en même temps, si c’est du Sardou, c’est le cas)!

Entre ce genre d’articles et la lecture de Little Brother, je crois que je vais me lancer dans la crypto, moi…

Deux petites références pour finir:

(Image de Charlotte Henard via Flickr, sous licence Creative Commons, partage dans les mêmes conditions.)

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :