Monnaie de Singe: Error 404

Monnaie de Singe: Error 404

Il y a des groupes qui attirent tout de suite la sympathie: découverte par une chronique de ProgCritique (mais Neoprog en avait aussi parlé), la formation française Monnaie de Singe (MDS pour les intimes) a eu la gentillesse de m’envoyer gracieusement une copie de leur troisième album, Error 404, alors que je demandais où le trouver en numérique. Seul payement demandé: aimer l’album.

Au vu de la qualité, je ne peux que souscrire de bonne grâce à cette requête: Monnaie de Singe propose ici une musique qui s’apparente à un rock progressif très accessible, un peu dans l’esprit du néo-prog des années 1980, mais revisité pour les années 2010, avec des accents pop et électro et un duo vocal (en anglais), féminin et masculin.

Accessible, Error 404 l’est déjà par le format: huit pistes entre quatre et huit minutes – à une exception près, l’instrumental transitionnel « See the Light », qui ne fait qu’une minute. Avec un total tournant autour des quarante-trois minutes, ce n’est pas un album très long et, si plusieurs morceaux alignent sept ou huit minutes, rien d’exagéré non plus.

Au reste, la musique de Monnaie de Singe est à la fois très cohérente, mais aussi suffisamment variée pour ne pas lasser. Elle est aussi très énergique, avec des compositions entraînantes et un sens marqué de la mélodie.

Des morceaux comme « Open Your Eyes », qui lance l’album, ou « No-One Feels Like Me » sont très représentatifs du style de Monnaie de singe. Mais on trouve aussi quelques belles pièces atmosphériques et délicates, comme le triptyque « Schizophrenia » ou un « Between the Lines » et ses guitares rageuses qui rappelle quelque peu Porcupine Tree.

Avec Error 404, Monnaie de singe se positionne idéalement dans le paysage progressif contemporain: c’est moderne sans révolutionner le genre, mordant sans être inutilement complexe, et maîtrisé sans être arrogant. Une belle réussite dans son genre.

Le principal défaut de cet album semble être son accessibilité: il n’est disponible qu’en album physique auprès du groupe, ce qui est un peu dommage: une petite page Bandcamp, vite fait sur le gaz, pourrait bien faire des merveilles pour la promotion du groupe.

Bonus: une vidéo quasi-officielle de “Open Your Eyes”

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :