Mortal Love: I Have Lost

I Have Lost, du groupe norvégien de métal gothique à voix féminine Mortal Love, n’est pas exactement un album récent (il date de 2005 et, depuis, le groupe a suspendu ses activités), mais ce n’est que récemment qu’un billet sur Clair & Obscur me l’a fait découvrir. Parfois, il est bon de revenir dix ans en arrière pour découvrir de telles pépites.

Mortal Love évolue dans des eaux qui rappellent plus le The Gathering période Mandylion ou Nighttime Birds que les groupes de métal symphonique plus contemporains. Leur métal est plus éthéré, moins rentre-dedans, mais pas moins intéressant pour autant.

I Have Lost compte douze morceaux, pour une durée totale frôlant l’heure, et des titres composés d’un mot unique, qui viendraient presque à raconter une histoire. Rares sont les pistes qui dépassent les cinq minutes et, de façon générale, on ne peut pas dire que c’est très très élaboré.

Il y a un petit côté pop-métal à cet album: des mélodies simples, souvent répétitives, un petit côté théâtral, le tout servi par quelques riffs biens pêchus, des claviers de très belle tenue et, surtout, la voix de soprano de Cat. Il faut dire ce qui est, la demoiselle fait plus qu’assurer, avec une voix qui est aisément comparable à celle d’Anneke van Giersbergen.

I Have Lost – qui est le deuxième album d’une trilogie All The LoveI Have LostForever Will be Gone – ne révolutionnera pas plus le genre aujourd’hui qu’il ne l’a fait il y a près de dix ans, mais cela reste un très bon album dans le genre métal gothique/symphonique, qui mérite en tous cas d’être découvert ou redécouvert.

Malheureusement pas de vidéo officielle à se mettre sous la dent. Désolé.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :