Mutations, épisode 2

Mutations, épisode 2

Un XXIe siècle, ravagé par les changements climatiques, une corporation alliée à des suprémacistes blancs, des expériences interdites et des cétacés qui ont développé une intelligence hors norme, tels sont les ingrédients de ce deuxième épisode de Mutations, la bande dessinée qui fait suite à Mermaid Project.

On y retrouve Romaine Pennac et Malik El Brahim, enquêtant pour l’ONU sur ces événements, entre le Mozambique et le Brésil, seuls face à une armée de fanatiques. Sur le papier, ça a l’air alléchant.

Dans les faits… moins. Je vais être franc: Mutations me déçoit un peu. Les défauts du premier épisode sont toujours présents, il s’ajoutent à une intrigue à la fois molle du genou et traitée en mode hop-hop-hop.

De plus, ce deuxième tome semble conclure cette deuxième saison; si c’était un manga, on pourrait se dire que c’est le résultat d’une décision éditoriale d’arrêter la série au prochain épisode, mais j’en doute.

C’est d’autant plus frustrant parce que je trouve que les « fondamentaux » de cette série et de son prédécesseur, Mermaid Project, sont plutôt bons. Sauf qu’ici, ils sont gâchés par un contexte qui perd de sa saveur: seule Maputo sous la neige fait un peu exotique, le Brésil ressemble au Brésil de 2020 à quelques détails près.

En fait, je vois dans Mutations une inadéquation entre le contexte, l’intrigue et les personnages et le traitement de tout le bazar. Comme je l’avais noté pour le premier épisode, il y aurait là matière à un traitement pulp, un peu à l’arrache avec des trucs qui explosent partout. Ou alors y aller en mode turbosérieux et, du coup, mieux développer les adversaires et leurs actions.

En résumé, cette histoire a un peu le cul entre deux chaises et ça m’ennuie, d’autant qu’elle a un gros potentiel. Le scénario de Léo et Corinne Jamar est correct, idem pour le dessin de Fred Simon, mais guère plus. C’est un peu comme si quelqu’un prenait le script de Blade Runner et en faisait une série B honnête, mais peu inspirée.

Honnêtement, j’ai envie d’aimer cette série, mais j’ai de plus en plus de mal à accrocher. Il y a encore beaucoup de choses à découvrir, mais si c’est pour rester sur un traitement aussi plan-plan, je ne sais pas si j’aurai le courage.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “Mutations, épisode 2”

%d blogueurs aiment cette page :